Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris: très légère reprise, fermeture de Wall Street

Cercle Finance03/09/2018 à 15:00

(CercleFinance.com) - Après son brusque décrochage de -1,3% vendredi (alors que Wall Street restait au zénith), les acheteurs ne se précipitent pas pour réaliser quelques 'achats à bon compte' en ce tout début de mois de septembre.

La Bourse de Paris ne reprend que +0,1%, et le doit intégralement au titre Sanofi (défensif) qui gagne +1,4%.

Pas de 'biais haussier 'sous jacent: l'Euro-Stoxx50 affiche entre 0,00% et -0,05% depuis l'ouverture.

Les opérateurs limitent de toute façon leurs initiatives en ce jour de fermeture de Wall Street, pour cause de Labor Day aux États-Unis.

'Dans ce contexte fragile qui entraine un regain de volatilité, l'indice CAC 40 peine réellement à gagner en sérénité. A ce stade seule la configuration technique reste légèrement positive mais pour combien de temps. A court terme, les niveaux de résistances à 5425 et 5450 points seront considérés comme salutaires, à contrario une accélération baissière à 5350 points sera signe d'un total retournement de tendance à plus long terme', analysent ce matin les équipes de Kiplink.

Du côté des statistiques du jour, les indices PMI manufacturiers pour la France et l'eurozone étaient attendus.

L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de l'Eurozone se replie de 55,1 en juillet vers 54,6 en août, et confirmant ainsi sa dernière estimation flash (plus faible croissance du secteur depuis novembre 2016).

'Si la forte hausse de la production s'est poursuivie en août, les perspectives de croissance se sont de nouveau repliées au cours du mois. Le risque de guerres commerciales et les conséquences néfastes de l'imposition de tarifs douaniers, conjugués au Brexit et autres inquiétudes politiques, pèsent sur la confiance des entreprises', précise Chris Williamson, chief business economist à IHS Markit.

Se redressant de 53,3 en juillet à 53,5 en août, l'indice des acheteurs PMI IHS Markit de l'industrie manufacturière française signale pour sa part la plus forte expansion du secteur manufacturier français depuis trois mois, même si le taux de croissance demeure nettement inférieur aux pics enregistrés en fin d'année 2017.

Dans le courant de la semaine, seront aussi publiés les indices PMI des services et composites dans la zone euro, ainsi que la production industrielle et la balance commerciale en France et en Allemagne.

Sur le marché des changes, l'euro apparaît plutôt robuste et reste stable vers 1,1610 dollar (-0,1%). Le Brent passe au-dessus des 78 dollars (+0,9%, 78,2 dollars) mais attention aux écarts accrus par un marché étroit.

Du côté des valeurs, le secteur auto continue de consolider (-1,1% sur Michelin ou Valeo) alors que Trump juge l'accord sur la suppression sur les taxes appliquées aux véhicules US 'insuffisant' et menace de remettre à plat la fiscalité sur les voitures européennes.

Thales (+0,8%) et Gemalto (-0,5%) ont annoncé avoir obtenu l'autorisation règlementaire à leur rapprochement de la part de l'autorité de la concurrence (Competition Board) en Turquie. Les deux groupes ont obtenu cinq des 14 autorisations règlementaires requises.

Réagissant à la décision de S&P d'abaisser sa notation financière d'un cran à 'BB' Perspective négative, Casino (-0,6%) affirme que 'ce changement de notation n'a pas d'impact sur le coût de sa dette financière obligataire, et n'affecte pas sa liquidité'.

Compte tenu du produit attendu du plan de cessions en cours et de son autofinancement, le groupe de distribution confirme son objectif de réduction de la dette financière nette en France d'un milliard d'euros à fin 2018 pour la réduire à 2,7 milliards.

Le groupe Bolloré (-3,6%) a annoncé vendredi soir un chiffre d'affaires en progression de 54% par rapport au premier semestre 2017 (7% à périmètre et taux de change constants). À périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires du premier semestre 2018 s'élève à 10 869 millions d'euros en hausse de 7%.

Le résultat net consolidé s'établit à 605 millions d'euros, contre 482 millions d'euros au premier semestre 2017. Le résultat net part du groupe ressort à 97 millions d'euros contre 330 millions d'euros au premier semestre 2017.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

97.85 -0.07%
1.16796 +0.07%
0.446 -0.89%
34.45 +0.30%
121.74 -0.03%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.