1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris sera le principal centre financier européen-Griveaux
Reuters13/09/2017 à 11:55

    PARIS, 13 septembre (Reuters) - Paris sera le principal 
centre financier d'Europe continentale dans cinq à dix ans après 
le Brexit mais Londres restera une place importante, a déclaré à 
Reuters Benjamin Griveaux, secrétaire d'Etat à l'Economie et des 
Finances. 
    "Dans cinq à dix ans, Paris sera la principale place 
financière en Europe continentale", a-t-il dit lors d'une 
interview à Londres, où il s'est rendu pour promouvoir la place 
de Paris lorsque le Royaume-Uni aura quitté l'UE. "Londres 
restera certainement une place financière importante et 
majeure." 
    Benjamin Griveaux, un proche d'Emmanuel Macron, a estimé que 
l'Union européenne avait besoin de clarté et de moins 
d'ambiguïté de la part de Londres dans les négociations. 
    Le sort des citoyens européens, la question de la frontière 
entre l'Irlande et l'Irlande du Nord et les dossiers budgétaires 
auraient dû être abordés avant le mois d'octobre mais il n'est 
pas certain qu'ils le soient, a-t-il ajouté. 
    Le prochain cycle de négociations entre Londres et Bruxelles 
sur le Brexit débutera le 25 septembre avec une semaine de 
retard sur le calendrier qui était prévu. 
    La troisième session, fin août à Bruxelles, n'a permis aucun 
"progrès décisif", selon Michel Barnier, qui dirige l'équipe des 
négociateurs européens. Son constat suggère qu'il sera difficile 
d'avancer suffisamment d'ici au sommet européen des 19 et 20 
octobre et de donner de ce fait aux dirigeants européens 
l'opportunité de lancer les négociations sur la future relation 
entre le Royaume-Uni et l'Union européenne. 
     
 
 (Estelle Schirbon, édité par Yves Clarisse) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M7049103
    13 septembre12:06

    pour cela il faudrait changer la politique d'hidalgo en la virant , revoir le réseau RER Et interdire les gréves dans les transports comme en Allemagne

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer