Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris: s'accroche à la locomotive W-Street (7ème record)

Cercle Finance 12/01/2018 à 19:15

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris finit bien la séance (+0,5% à 5.517), tout près de ses plus haut du jour et c'est la seconde meilleure clôture de l'histoire (le gain, hebdo est de +0,55%, soit le score du jour).

Paris est ressorti de sa torpeur matinale à la faveur d'une hausse inattendue de Wall Street et qui prend de l'ampleur au fil des minutes avec une nouvelle pluie de records à la mi-séance: le Dow Jones grimpe de +0,8% (dans le sillage de Boeing et Microsoft) à 25.790, le S&P500 +0,5% à 2.783, le Nasdaq +0,6% à 7.256 (seul le secteur de la distribution reste à la traîne), le Dow Transport +0,6% à 11.360, enfin, le 'VIX' rétrograde de nouveau sous les 10.

Pour le moment, Wall Street réalise son meilleur mois boursier depuis juillet 2016, sa meilleure entame d'année depuis 2000.

Les places européennes (+0,5% à 3.612) avaient évolué proches de l'équilibre jusque vers 15H30 pour cette dernière séance de la semaine.

Elles étaient bloquées par l'euro s'inscrit en forte hausse de +0,8% vers 1,2140/$ (son plus haut niveau depuis décembre 2014) après l'annonce de la formation imminente d'un gouvernement de coalition SPD/CDU-CSU (après un compromis sur le programme politique et économique).

Les investisseurs font preuve d'optimisme alors que la saison des résultats entre dans le vif du sujet aujourd'hui avec les publications des banques américaines Wells Fargo (qui rate le consensus) et de Blackstone qui publie de solides bénéfices et une activité record (103Mds$ de collecte au T4): le bénéfice net explose de 171% à 2,34Mds$, soit 14,07$/action grâce à une plus-value ponctuelle de 1,2Mds$ liée à la réforme fiscale américaine.

Au chapitre des indicateurs, les stocks des entreprises américaines se sont inscrits en hausse de 0,4% en rythme mensuel en novembre dernier (+0,3% anticipé).

Le Département du Commerce a également divulgué les chiffres de l'inflation qui restent modérés aux Etats Unis avec +0,1% (mais +0,3% en version 'core').

Par ailleurs, les ventes au détail ont crû de 0,4% (en séquentiel) selon le Département du Commerce et hors automobile, les ventes ont également progressé de 0,4% en décembre.

Reste à découvrir la confiance des consommateurs du Michigan pour janvier et des stocks des entreprises pour novembre.

Enfin, sur le front des valeurs cotées à Paris, Carrefour (+1,7%) a fait savoir hier après Bourse qu'il se portera acquéreur d'environ 17% du capital de Showroomprivé auprès de Conforama, filiale du groupe Steinhoff. Cette annonce vaut au spécialiste de la vente événementielle, qui a émis plusieurs avertissements au cours des derniers mois, de s'envoler de 53% en Bourse.

Les leaders du CAC furent Publicis et Sodexo (+1,8%) après un début d'année 'compliqué' (rachats à bon compte).

A contrario, Société Générale lâche 0,5% au lendemain de l'annonce selon laquelle l'impact comptable à court terme du changement de taux de la réforme fiscale aux Etats-Unis ainsi que la valorisation des impôts différés actifs du groupe fiscal Etats-Unis d'Amérique conduiront la banque rouge et noir à enregistrer au quatrième trimestre 2017 une charge de 307 millions de dollars.

Kering (stable au final) a de son côté fait part hier soir de son projet de distribuer à ses actionnaires l'essentiel de sa participation dans l'équipementier sportif allemand Puma, ce qui ferait du groupe un 'pure player' du luxe.

Il est ainsi question 'de distribuer en nature 70% environ du total des actions Puma en circulation', sachant que Kering détient actuellement 86,3% des parts de Puma.

Vivendi (-3,7%) connait une très mauvaise semaine, déjà en fort repli la veille, le titre accélère sa chute consécutivement à l'annonce d'une révision à la baisse de l'objectif de résultat opérationnel ajusté au titre de 2017. Celui-ci est désormais attendu en hausse entre 20 et 25% en organique (hors intégration positive d'Havas), contre +25% visé auparavant.

Le titre Bolloré en subit le contrecoup et lâche -2%.

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.