Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Paris : repasse les 6300Pts après les indices PMI Markit
information fournie par Cercle Finance05/05/2021 à 10:46

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris profite ce matin d'un fort rebond après son décrochage de la veille, survenu dans un contexte de retour soudain de l'aversion pour le risque. L'indice CAC 40 grimpe de 0,9% à 6310 points.

Une douche glacée s'était abattue sur les places boursières hier, même si le marché parisien avait été relativement épargné, le CAC ayant limité ses pertes à 0,9% à 6252 points au final.

Les investisseurs ont fortement réagi à la parution d'une dépêche faisant état, à la mi-journée, du viol de l'espace aérien taïwanais par un avion de chasse chinois.

Mais les analystes attribuent ce matin le brutal revirement de la veille à des commentaires émanant de la secrétaire au Trésor américaine, Janet Yellen, pour laquelle la Fed pourrait devoir relever ses taux afin d'éviter une surchauffe de l'économie.

L'ancienne patronne de la Réserve fédérale a dû par la suite effectuer un rétropédalage afin de calmer les inquiétudes des marchés.

'Elle a clarifié ses propos un peu plus tard dans la journée, affirmant que des hausses de taux par la Fed n'étaient pas quelque chose qu'elle recommandait ou qu'elle anticipait, rappelant que la banque centrale était indépendante dans la conduite de sa politique monétaire', soulignent ce matin les équipes de Danske Bank.

Si le Dow Jones a réussi à terminer in extremis dans le vert hier soir (+0,1%), porté par une vague d'achats de dernière minute, le Nasdaq cédait lui 1,9% au coup de cloche final, témoignant de la grande rotation qui s'est opérée sur les actions américaines.

Les investisseurs espèrent maintenant qu'ils pourront être rassurés par les nombreuses statistiques figurant au programme aujourd'hui.

Les marchés ont pris connaissance des indices PMI Markit définitifs en Europe. Se redressant de 53,2 en mars à 53,8 en avril (53,7 en estimation flash), l'indice PMI composite IHS Markit signale la plus forte hausse de l'activité globale de la zone euro depuis juillet, et la deuxième plus importante depuis plus de deux ans et demi.

En France, l'indice composite de l'activité globale se redresse de 50,0 en mars à 51,6 en avril. Il met en évidence la première croissance de l'activité du secteur privé depuis huit mois, et la quatrième seulement depuis février 2020.

Du coté des valeurs, Veolia dévoile pour le premier trimestre 2021 un résultat net courant part du groupe de 188 millions d'euros, en hausse de 59,8% (+64% hors plus-values financières), et un EBITDA de 1,08 milliard, en croissance de 11,2% (+8,7% à périmètre et change constants). Le chiffre d'affaires a augmenté de 2% à 6,81 milliards d'euros (+3% en organique).

Solvay publie au titre du premier trimestre 2021 un bénéfice net sous-jacent en hausse de 1,8% à 240 millions d'euros et un EBITDA sous-jacent en croissance de 2,5% à 583 millions (+10,3% en organique), soit une marge record de 24,6%, en amélioration de 1,6 point. Le chiffre d'affaires du groupe de chimie belge a reculé de 4,1% à 2,37 milliards d'euros.

Le chiffre d'affaires d'AXA augmente de 2% en base comparable à 30,7 MdsE au 1er trimestre 2021 (-3% en publié). Le groupe a profité de la hausse de l'assurance dommages (+2%) à 17,4 milliards d'euros avec une croissance de 4% en assurance des entreprises, principalement tirée par des effets prix positifs, notamment chez AXA XL.

Berenberg a annoncé mercredi avoir relevé son conseil sur le titre BNP Paribas de 'vendre' à 'conserver', avec un objectif de cours rehaussé de 42 à 48 euros. 'Lorsque nous avions dégradé BNP Paribas à 'vendre' en janvier 2020, nous nous attendions à ce que les marges de la banque de détail subissent des pressions plus fortes que ce que le consensus anticipait', rappelle le broker allemand.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.