Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : prgresse dans le sillage du Dow Jones et du Dollar
Cercle Finance10/08/2020 à 20:00

(CercleFinance.com) - Le CAC40 (+0,41% à 4.909) a stagné depuis la fin de la 1ère heure de cotations jusqu'à la clôture au sein d'un fourchette 4.895/4.920 points avec des volumes réellement estivaux de l'ordre de 2MdsE à 17H35 (contre 1,4MdsE à 17H29).

Autrement dit, ça monte, presque par habitude, parce que les flux restent positifs, mais ça monte dans le vide, sans la moindre espèce de conviction parce que c'est devenu une routine...

Wall Street a rouvert en ordre dispersé : à mi-séance, le Dow Jones prend +1%, le Nasdaq recule de -0,5%, le S&P500 est très légèrement positif de +0,1%(mais stationne encore à 1% de son record absolu).

Le 'Dow' aligne une 7ème séance de hausse consécutive, en amont de la publication de nombreux indicateurs macroéconomiques US prévus cette semaine, dont l'inflation (mercredi), puis les ventes de détail et la production industrielle (vendredi). De ce côté de l'Atlantique, doivent notamment être publiés l'indice ZEW en Allemagne (mardi), des estimations du PIB britannique (mercredi) et de la zone euro (vendredi), mais aussi le taux de chômage en France (jeudi).

L'emploi salarié en France aurait reculé de seulement -0,6% au 2ème trimestre (avec 119.400 destructions d'emplois) et de -3,4% sur le 1er semestre (grâce aux mesures de prise en charge du chômage partiel).

L'Euro a connu un décrochage en début de matinée, de 1,1800/$ vers 1,1740 en l'espace de 2 heures avant de se redresse vers 1,1770. Le raffermissement du Dollar n'impacte pas l'Or qui reste stable ou légèrement haussier vers 2.030$, ni le pétrole (le 'Brent' continue de plafonner sous 45$/baril).

Parmi les résultats d'entreprises attendus cette semaine, figurent par exemple ceux de Cisco Systems aux États-Unis, ainsi que ceux d'E.ON, RWE, Deutsche Telekom, Thyssenkrupp et Aegon sur le vieux continent.

Côté valeurs, le CAC40 est soutenu par Renault +5,8%, et Accor +4,4% puis Airbus avec +4% tandis que Worldline cède au pire -1,8% et Dassault Systèmes -1,5%.

Alstom (-1,15%) affirme 'maintenir sa forte conviction dans le rationnel stratégique de l'acquisition' de l'équipementier ferroviaire canadien Bombardier.

'Néanmoins, l'annonce des résultats trimestriels souligne des évolutions négatives et non prévues quant à Bombardier Transport, laquelle fait face actuellement à des difficultés', reconnait le groupe industriel français.

Delfingen annonce avoir enregistré au premier semestre 2020 un chiffre d'affaires de 84 millions d'euros, en baisse de 27%, dont un CA automobile en recul de 28% à taux de changes constants alors que la production automobile mondiale s'est contractée de 35%.

EuropaCorp indique que son conseil d'administration a procédé à l'unanimité à la nomination d'Axel Duroux au poste de directeur général. Il rejoindra le groupe à compter du 1er septembre et sa nomination comme administrateur sera proposée à la prochaine AG.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nirams
    11 août02:57

    comment il s'appelle l'épouvantail qui a pondu cet article ? ? ? pour poster il faut indiquer son avatar ................. CF ne comprendra JAMAIS rien

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer