Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Paris : peu de changement, le CAC bute sur les 6.400Pts
information fournie par Cercle Finance26/05/2021 à 14:56

(CercleFinance.com) - Après avoir trébuché la veille au cours des ultimes secondes de la séance, la Bourse de Paris (-0,10%) peine à retrouver le chemin de la hausse ce mercredi.

Cela fait presque 3 semaines que le CAC bute sur le seuil des 6.400 points, la zone des 6.380 servant de pivot, et cela s'avère de nouveau le cas ce mercredi.

L'euro-Stoxx50 se replie également de 0,2% (après une clôture à +0,01% la veille): il ne s'appuie pas sur les statistiques publiées ces derniers jours, telles que l'indice Ifo allemand dévoilé hier qui confirmait le fort redémarrage de la zone euro.

'Sachant que la levée des restrictions va se poursuivre, la zone euro devrait accélérer son rattrapage dans les mois à venir, normalement bien aidée par la reprise escomptée du tourisme pour cet été', explique Thomas Giudici, le co-responsable de la gestion obligataire chez Auris.

'Ces bonnes nouvelles sont, sans surprise, à mettre au crédit de la progression de la campagne vaccinale qui a marqué une vraie inflexion depuis début avril', poursuit le gérant.

'A date, environ 35% de la population européenne est vaccinée et l'immunité collective (située autour de 70% de la population vaccinée) devrait être atteinte courant juillet', souligne-t-il.

Les observateurs estiment toutefois qu'il est difficile pour le CAC 40 d'aller inscrire de nouveaux records au vu des volumes des dernières séances, dignes d'un creux du mois d'août: la barre du milliard de chiffre d'affaire n'est toujours pas atteinte après 5 heures et demi de transactions

Une certaine étroitesse des volumes se manifeste aussi à Wall Street, où les marchés ont connu un petit fléchissement final hier qui a ramené les trois principaux indices dans le rouge.

L'autre facteur susceptible de soutenir la tendance aujourd'hui est la nette détente des taux longs... mais cela semble laisser les acheteurs de marbre.

Les tensions sur les taux retombent, avec un T-Bond américain à 10 ans qui se replie autour de 1,57%. En Europe, les françaises OAT se détendent également à 0,18%, tandis que les Bunds allemands reviennent à -0,18%.

Peu d'indicateurs macroéconomiques étaient attendus aujourd'hui, même si les investisseurs seront attentifs aux dernières données sur le climat des affaires et la confiance du consommateur en France.

En mai 2021, le climat des affaires s'améliore fortement en France, au vu de l'indicateur synthétique calculé par l'Insee, qui gagne 12 points à 108 et se situe ainsi à un niveau supérieur à celui d'avant la crise sanitaire (105).

La confiance des ménages dans la situation économique en France progresse : à 97 en mai, l'indicateur synthétique de l'Insee augmente de deux points mais reste en dessous de sa moyenne de longue période (100).

Du coté des valeurs, les bancaires reculent de -1,8 à -2,8%, pénalisées par la détente des taux qui comprime leurs marges.

Le titre 'Solution 30' qui venait de perdre plus de 75% en 48H rebondit de +30% vers 3,6E alors que le PDG espère obtenir une certification des comptes alors qu'E&Y' n'a pas motivé son refus par des preuves factuelles d'irrégularités.

Le fonds Bluebell Capital Partners demande à Vivendi le versement de 4 milliards de dollars aux actionnaires lors de la scission d'Universal Music Group indique ce matin Bloomberg. Le fonds Bluebell Capital aurait fait plusieurs propositions d'évolution stratégique au management de Vivendi dans une lettre (non publique pour le moment) indique l'agence de presse.

Total annonce avoir finalisé son entrée dans le capital de Hysetco, société française qui a pour ambition de démontrer pour la première fois à grande échelle la viabilité des véhicules à hydrogène zéro émission pour la mobilité urbaine.

Wendel a annoncé mercredi le lancement d'une émission obligataire à 10 ans d'un montant de 300 millions d'euros visant à étendre la maturité de sa dette. La société d'investissement a décidé par ailleurs d'exercer une option de remboursement anticipé portant sur l'intégralité d'une souche obligataire affichant un taux d'intérêt de 1% et devant arriver à terme en 2023.

Danone annonce avoir réalisé également le placement d'une émission obligataire d'un montant d'un milliard d'euros, avec une maturité de 4,5 ans et assortie d'un coupon de 0%. Le règlement-livraison est prévu le 1er juin et les obligations seront cotées sur Euronext Paris.

L'action Danone (-1,6%) accuse l'une des plus fortes baisses de l'indice CAC 40 mercredi à la Bourse de Paris après que Berenberg a abaissé son conseil sur le titre, passant de 'conserver' à 'vente'. Berenberg - qui réduit de 10% ses prévisions de résultats pour 2022 et 2023 - abaisse par ailleurs son objectif de cours sur la valeur de 60 à 55 euros.

Berenberg a dégradé également sa recommandation sur le titre Iliad de 'achat' à 'conserver' tout en ramenant son objectif de cours de 185 à 155 euros. Le broker considère que le groupe de télécommunications va devoir surprendre favorablement sur le marché français pour que l'action affiche de bonnes performances.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.