1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris: pas moyen de recoller au rebond de W-Street, $ à 1,14

Cercle Finance08/11/2018 à 19:16

(CercleFinance.com) - Une ultime coup de pouce au moment du 'fixing' a permis au CAC40 de réduire ses pertes de moitié, à -0,13%, et d'en terminer un peu au-dessus des 5.130, le véritable pivot des 7 dernières heures de la séance.

L'Euro-Stoxx50 n'a pas eu cette chance et consolide de -0,25% vers 3.237.

Tout s'est figé à partir de 10H30, après que le CAC40 ait testé les 5.168, comme si un programme d'achat s'était achevé brusquement vers 9H45.

A Wall Street, c'est également très calme, limite 'figé' à la mi-séance avec un Dow Jones qui grappille +0,15% et le Nasdaq qui s'effrite de -0,4%: pas de tendance donc en attendant la conférence de presse de la FED concernant sa politique monétaire (vers 20H).

Après déjà 3 hausses de taux cette année, la Réserve fédérale devrait confirmer que les données économiques 'robustes' justifient sa volonté de poursuivre son cycle de resserrement monétaire avec une 4ème hausse le 19 décembre.

Son président Jerome Powell devrait notamment souligner les signes avant-coureurs de tension salariale (+3,1% par an).

'L'enjeu de la réunion de la Fed n'est pas de savoir si elle va augmenter son taux directeur ce soir (...) mais bien d'avoir confirmation du rythme d'appréciation des taux en 2019. Du point de vue macroéconomique, le récent rapport sur l'emploi américain et le rapport JOLTS constituent de sérieux feu vert pour qu'il y ait trois hausses de taux en 2019, après celle largement attendue pour décembre. Malgré quelques signes de fragilité au niveau du marché immobilier, les deux indicateurs surveillés par la Fed, à savoir l'inflation et l'emploi, tendent à valider le scénario d'une normalisation plus poussée de la politique monétaire. La réunion de ce soir comporte finalement assez peu d'enjeux et devraient apporter très peu d'éléments nouveaux aux investisseurs', confirme ce matin Saxo Banque.

Du côté des statistiques du jour, les opérateurs ont pris connaissance ce matin de la balance commerciale de la France. La Banque de France a ainsi fait état d'un solde des transactions courantes quasi inchangé à -1,9 milliard d'euros en septembre, après -2,0 milliards en août, en données corrigées de variations saisonnières et de jours ouvrables.

Dans le détail, un déficit d'échanges des biens de cinq milliards d'euros a été en partie contrebalancé par des excédents de 2,4 milliards pour les services et de 0,6 milliard pour les revenus primaires et secondaires.

En cumul sur les quatre derniers trimestres, le déficit des transactions courantes de la France, à -13,4 milliards d'euros, s'établit à un niveau proche de celui observé en 2017 (-13,1 milliards).

Les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômages aux Etats-Unis s'établissent à 214.000 (contre 215.000 début novembre).

Pas de réaction côté Forex, les jeux étaient faits dès ce jeudi matin, l'Euro retombe de -0,2%, vers 1,1410/$.

Enfin, net recul du pétrole ce soir avec un baril de Brent à -1,2% (vers 71,1$) qui menace ses supports moyen terme (70,5$).

S'agissant des valeurs, Société Générale (+2,1%) publie un résultat net part du groupe sous-jacent de 1,252 millions d'euros au titre du troisième trimestre 2018, en progression de 16,1% en comparaison annuelle, et un ROTE sous-jacent de 11%, contre 9,5% sur la même période de 2017.

Sodexo s'envolait de +5,6% malgré le recul de son bénéfice net et de sa marge d'exploitation lors d'un exercice 2017-2018 qualifié de 'difficile', plombé par l'activité en Amérique du Nord et des effets de change négatifs, ceci illustre le 'moins pire que prévu'.

Lagardère (+3,7%) a publié un chiffre d'affaires de 1,895 millions d'euros pour le troisième trimestre, en croissance de 2% en données consolidées et de 2,6% en données comparables, portant le cumul au 30 septembre à 5.261 millions (+1,9% en consolidé et +3,7% en comparable).

Le groupe de services multi-techniques Spie (+5,7%) a dévoilé un EBITA de 251,1 millions d'euros sur neuf mois, en hausse de 4,3% par rapport au niveau pro forma de 2017, soit une marge à 5,3%, en légère progression de 0,1 point.

Maisons du Monde (+3,3%) a annoncé hier avoir réalisé des ventes de 260 MnsE au T3, en hausse de 8,6% par rapport au troisième trimestre 2017 incluant Modani (5,0% à périmètre constant). Le groupe met à jour ses objectifs pour l'année 2018.

À périmètre constant, il vise une croissance des ventes désormais attendue entre 7 et 8%, en incluant Modani, la croissance des ventes est désormais attendue entre 9 et 10%. L'objectif d'EBITDA est inchangé en valeur absolue, tant à périmètre constant qu'en incluant Modani.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

0.81 -0.25%
45.195 -0.66%
1.15045 +0.77%
14.66 +0.24%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.