1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : nouveaux records annuels, W-Street en bout de course?
Cercle Finance14/03/2019 à 19:52

(CercleFinance.com) - Fin du suspens pour l'un des 2 votes inscrits au calendrier ce jour au Parlement britannique: les députés viennent de voter massivement contre l'option d'un second referendum pour ou contre le Brexit.

Il lui reste maintenant à valider le report de la 'deadline' du 29 mars (extension de l'article 50) afin de poursuivre les négociations avec Bruxelles, mais également entre courants politiques en interne.

Le CAC40 a longtemps plafonné à l'approche des 5.345Pts puis s'est 'arraché' vers 5.358 vers 16H15, validant le comblement du 'gap' des 5.354 points du 5 octobre dernier anticipé par les chartistes.

Avec un gain de +0,82%, le CAC40 franchit le cap des +13% depuis le 1er janvier.

La séance des '4 sorcières' de ce vendredi 15 mars s'annonce sous les meilleurs auspices puisque la Bourse de Paris a inscrit un nouveau zénith annuel de clôture ainsi que de nouveaux plus hauts pour l'année 2019 (au contact des 5.350).

Le marché parisien devance l'Euro-Stoxx50 (+0,56% à 3.342) et se prépare du même coup à inscrire demain une 10ème semaine de hausse sur une série de 12.

Les indices américains commencent à plafonner (les scores sont légèrement négatifs -d'environ -0,1%- à une heure de la clôture à Wall-Street) après avoir atteint des sommets depuis le début de l'année mercredi soir, portées par des indicateurs économiques montrant à la fois une stabilisation de l'activité dans le secteur manufacturier et une inflation maîtrisée.

En Asie, les marchés d'actions évoluaient toutefois sur une note de faiblesse ce jeudi dans le sillage de statistiques chinoises une nouvelle fois décevantes avec une production industrielle limitée à +5,3% contre +5,5% anticipé en février.

Quelques chiffres macroéconomiques figuraient au programme aujourd'hui: le dernier remonte à 15H et c'est une assez franche déception avec une chute de pratiquement -7% des ventes de logements neufs au mois de janvier, à 607.000 en rythme annuel.

Le prix des logements recule de -3,8% sur les 12 derniers mois, à 317.000$.

Les prix à l'importation aux États-Unis ont augmenté de 0,6% en février, selon le Département du Travail (ils étaient attendus à +0,3%) mais en excluant les produits pétroliers, ils sont restés stables en février.

De leur côté également, les prix à l'exportation américains ont augmenté de 0,6% en données brutes le mois dernier, alors qu'ils n'étaient attendus qu'en hausse de 0,1%.

Le Département américain du Travail a rapporté ce jeudi en début d'après-midi avoir dénombré 229.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage au titre de la semaine close le 9 mars, un chiffre en hausse (de 6.000) par rapport à la semaine précédente (chiffre non-révisé).

Les inscriptions hebdomadaires étaient attendues en hausse de +2.000 à 225.000 inscriptions.

En France, l'indice des prix à la consommation (IPC) est stable en février 2019 après un repli de 0,4 % en janvier 2019 selon l'Insee. Sur un an, l'inflation sous-jacente est stable à +0,7 %, comme les trois mois précédents.

La Banque de France vient de revoir à la baisse de -0,1% sa prévision de croissance pour 2019, à +1,4%.

L'Euro s'est un peu repris et s'inscrit à 1,1300/$ (+0,3%).

Last but not least, les parlementaires britanniques se prononceront dans la soirée sur la possibilité d'une extension de l'article 50, qui permettrait de reporter la date de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne au-delà du 29 mars, un scénario désormais privilégié par les marchés.

Du côté des valeurs, Lagardère domine largement le SBF-120 avec +8%, devant Technip-FMC avec +5,1%.

Casino (-3%) a annoncé un ROC Groupe de 1 209 ME en hausse de + 9,8 % en organique et une variation de - 0,3 % après impact défavorable du change. Le Résultat Net de l'ensemble consolidé Part du Groupe, ressort à - 54 ME contre 101 ME en 2017.

Le Groupe vise en France en 2019-2021, une marge de ROC de la distribution et d'EBITDA en hausse de + 0,2 point par an, une croissance du ROC de la distribution de + 10 % par an, un cash-flow libre de 0,5 MdE par an et un montant de CAPEX retail bruts inférieur à 350 ME par an en ligne avec les amortissements.

Maison mère de l'opérateur télécoms alternatif Free, Iliad (+3,3%) revendique l''énorme succès', selon le cofondateur Xavier Niel, de sa nouvelle Freebox Delta, son offre haut de gamme qui se décline maintenant en deux versions : moins de deux mois après son lancement, la 'Delta' a déjà été souscrite par plus de 100.000 abonnés.

Thales (+2,1%) a fixé au 28 mars la clôture de l'OPA sur Gemalto. Les actionnaires de Gemalto disposent de deux semaines complètes pour apporter leurs actions à l'offre de Thales.

Sanofi annonce avoir placé avec succès une émission obligataire en 3 tranches pour un montant de 2 milliards d'euros.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer