1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : nouveau zénith 2019 intraday, WStreet tente de percer
Cercle Finance13/02/2019 à 19:11

(CercleFinance.com) - Paris aligne une 3ème séance de hausse, mais les espoirs d'un franchissement des 'plus hauts annuels' ont été douchés au cours de la dernière demi-heure.

Le CAC40 ne conserve qu'un gain de +0,35% à 5.074 alors qu'il avait franchi un nouveau zénith annuel à la mi-journée, se hissant au contact du seuil des 5.090 points, au-delà de la résistance des 5.080.

Mais l'indice phare ne parvient pas à transformer l'essai, du fait d'une division par 2 des gains des indices US après une entame de séance prometteuse.

L'Euro-Stoxx qui affichait jusqu'à +0,7% à 3.212 -là encore un niveau plus revu depuis le 3 décembre dernier- a perdu de la vélocité et finit à +0,36%, préservant in extremis les 3.200Pts, Londres se replie de -0,8%.

Outre-Atlantique, Wall Street s'est brièvement hissé vers de nouveaux sommets annuels : le S&P500 culminait vers 2.760, le Dow Jones (+0,7%) vers 25.600... avant de reperdre la moitié des gains.

A la mi-séance, les score apparaissent figés (depuis 17 heures) entre +0,2 et +0,3%)

Les scores peuvent encore s'étoffer d'ici la clôture, sur fond d'appétit pour le risque sans précédent depuis fin septembre.

Du côté des statistiques, les chiffres de l'inflation au Royaume Uni sont très rassurants: le taux annuel se contracte de 2,1% vers 1,8%, bien en deçà de l'objectif de la Banque d'Angleterre (BoE) et ce score est le plus bas depuis 2 ans et 1 mois.

Le 'CPI' (l'inflation) aux Etats-Unis au titre du mois dernier est ressorti inchangé en séquentiel par rapport à décembre et le taux annuel se contracte de +1,9% vers +1,6%.

Selon Aurel BGC, 'Avec les ventes au détail, les prix à la consommation du mois de de janvier sont l'indicateur le plus important de la semaine. Le 'pari' des membres du FOMC est que les tensions inflationnistes restent faibles ces prochains mois'... et c'est ce que vient de confirmer le 'CPI' publié à 14H30.

L'euro se contracte nettement, de -0,4% vers 1,1385 dollar. Le Brent s'affiche dans le vert, gagnant +1,5%, à 63,5 dollars à Londres.

Du côté des entreprises, la Commission européenne a autorisé le projet d'acquisition du contrôle en commun de Virgin Atlantic par Air France-KLM, Delta et le groupe Virgin, estimant que celle-ci ne poserait aucun problème de concurrence au sein de l'Espace économique européen.

Natixis (+2,7%) a fait état mardi soir d'un produit net bancaire qui s'inscrit à 9 616 ME en 2018, en hausse de +3% à change constant sur un an.

Ingénico (+10,5%) reste largement en tête du SBF-120 malgré l'annonce de son renoncement à ses objectifs d'Ebitda pour 2020.

Les investisseurs saluent en revanche une amélioration de la tendance des ventes au second semestre, et payent par avance des mesures de relance et d'économies dans le cadre d'un nouveau plan stratégique qui devrait être présenté le 24 avril.

Ingenico à devancé Orpéa (+7,9%) dont le chiffre d'affaires s'élève à 3.42MdsE en 2018, en croissance de +9%.

Le groupe enregistre ainsi un chiffre supérieur à l'objectif annoncé début 2018. La hausse est de près de 300 ME de chiffre d'affaires, dont plus de la moitié réalisée par croissance organique.

A l'opposé, Rothschild et Bic ferment la marche avec -3,6% et -3,1% respectivement.

Bic décroche après avoir dévoilé pour l'année 2018 un résultat net part du groupe en baisse de 39,7% à 173,4 millions d'euros, soit 3,80 euros par action, ainsi qu'une marge d'exploitation normalisée de 18,1% contre 19,6% l'année précédente.

Auchan Holding et le groupe BPCE ont annoncé être entrés en négociations exclusives en vue d'une prise de participation de BPCE dans Oney Bank, à hauteur de 50,1%. Oney est actuellement détenue à 100% par Auchan Holding.

Nexans (+3,2%) annonce ce matin avoir remporté plusieurs contrats d'un montant 'supérieur à 190 millions d'euros' portant, durant les deux prochaines années, sur la fourniture de câbles moyenne et basse tension destinés à l'Europe et l'Amérique latine. Si le nom du client n'a pas été révélé, le titre avance de +2%.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5618.16 +0.92%
0.779 +2.84%
1.1146 -0.06%
64.1 -0.17%
23.03 +3.13%

Les Risques en Bourse

Fermer