Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Paris : note de lourdeur avant la 2ème vague de résultats
information fournie par Cercle Finance18/10/2021 à 17:02

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris entame le terme boursier de novembre sur une note de lourdeur (-0,9% à 6.666) mais rien à voir avec l'entame du mois d'octobre en forme de trou d'air à -2,17% du 20/10.

Il y a pourtant des éléments susceptibles d'alimenter quelques inquiétudes, avec le baril de Brent (+1,2%) qui franchit les 86$ pour la 1ère fois depuis début octobre 2014, le WTI qui dépasse les 83$/baril et le ralentissement brutal de la croissance chinoise au 2ème trimestre 2021.

La Chine a vu son rythme d'expansion chuter de 7,9% à 4,9% au 3ème trimestre, la production industrielle n'affichant que 3,1%, pour cause de coupures et délestages de courant (fermeture de centrales au charbon) puis de pénuries de composants.

A noter également ce repli de -1,3% de la production industrielle aux Etats-Unis (après -0,1 % en août, chiffre révisé de +0,4%).

Par ailleurs, le taux d'utilisation des capacités de production recule de -1Pt vers 75,2% en septembre contre 76,2% en août (chiffre révisé de 76,4%).

Mais Wall Street semble complètement insensible aux mauvaises nouvelles puisque Le Nasdaq grappille 0,1%, le S&P500 reste stable et le Dow Jones s'effrite de 0,1%.

Cette résilience s'explique par le fait que les investisseurs espèrent de bonnes surprises avec l'entame de la deuxième semaine de la saison des résultats, placée sous le signe des publications de grands groupes industriels, bio-pharmaceutiques et technologiques.

Ainsi, Johnson & Johnson, Verizon, Intel, American Express, Netflix, Tesla ou encore Ericsson et ASML dévoileront ces prochains jours leurs résultats trimestriels sous l'oeil attentif des investisseurs.

A ce stade encore très précoce de la saison des résultats, 74% des composantes de l'indice S&P 500 ont fait mieux que prévu au niveau des bénéfices, avec des chiffres en moyenne supérieurs de 11% aux estimations du consensus.

'C'est en-dessous des niveaux exceptionnellement élevés enregistrés au cours des cinq derniers trimestres (c'était attendu), mais quand même au-dessus des moyennes historiques', soulignent les analystes de Raymond James.

'Si les bonnes surprises se poursuivent à ce rythme, les résultats des sociétés du S&P 500 sur le troisième trimestre devraient avoir progressé de 3,3% en rythme séquentiel (contre un consensus qui visait initialement un repli de 7%)', font-ils valoir dans une récente note.

Côté marchés de taux, la séance est clairement dans le rouge avec +2Pts pour nos OAT à 0,185% et +1Pt pour les T-Bonds à 1,586%... mais le '10 ans' US affichait plus de 1,6250% de rendement ce midi, nos OAT 0,226%.

Dans l'actualité des valeurs françaises, Valneva bondit de +35 à +40% du fait de résultats encourageants pour son vaccin anti-Covid de 'technologie classique'.

Total Energies (+1,1%) surfe sur la hausse du 'Brent' et du 'WTI'.

Alstom a annoncé vendredi soir avoir été choisi par Île-de-France Mobilités et la RATP pour fournir les nouvelles rames de tramways de la ligne T1 en Île-de-France, destinées au remplacement des rames actuelles.

OL Groupe indique avoir officialisé vendredi, avec Live Nation, un accord commercial d'une durée de 15 ans à compter de la livraison (prévue fin 2023) de la future Arena de Lyon-Décines, avec une possibilité de sortie au terme des 10 premières années.

Stellantis a annoncé lundi la signature d'un protocole d'accord avec le sud-coréen LG Energy Solution en vue de la production de cellules et de modules de batteries en Amérique du Nord.

Enfin, Ipsen indique avoir signé avec Accent Therapeutics un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du programme d'inhibiteur de la METTL3 d'Accent.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.