Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris: liquidation dans gros volume (7MdsE), WStreet nerveux

Cercle Finance06/02/2018 à 19:24

(CercleFinance.com) - Le CAC40 en termine sur un repli de -2,35% à 5.160 (niveau assez représentatif de la moyenne des échanges du jour) après avoir testé 5.101Pts au plus bas (niveau de clôture du 6 septembre).

Les volumes d'échanges sont énormes avec 7,1MdsE négociés à Paris (5,4MdsE à 17H29) contre 3,9MdsE la veille, traduisant un phénomène 'd'aversion au risque' qui ne semble avoir aucun rapport avec l'actualité macro-économique du jour ou de la veille.

Même scénario sur l'euro-stoxx50 qui chute de -2,4% à 3.294 après avoir flirté avec 3.250... et Londres lâche -2,65%.

Les commentateurs ne cessent de souligner le paradoxe que constitue ce 'sell-off' de -400Pts sur le CAC40 et de -7% sur l'E-Stoxx50 alors que tous les indicateurs économiques sont au beau fixe.

Les spécialistes des marchés dérivés incriminent un dysfonctionnement des échanges sur le 'VIX', avec un emballement des liquidations de positions par des algorithmes ayant entraîne une explosion de la 'volat', passée de 17 à 38 lundi soir puis à 50,3 ce mardi, avant de rechuter vers 24 vers 16H, puis de remonter vers 46 à 17H avant de se tasser un peu autour de 40 en fin d'après-midi.

Mais les marchés ont échappé au pire alors que de 'grosses mains' ('Plunge Protection team') sont intervenues dès l'ouverture à Wall Street pour enrayer un plongeon initial de -2% du Dow Jones et enrayer une flambée de la volatilité au-delà de 50 (soit 3 fois son niveau de vendredi dernier).

L'Opération de sauvetage (les moyens fournis par la FED sont théoriquement illimités, mais cela biaise le marché) a réussi au cours de la 1ère demi-heure, le Dow Jones bondissant de presque +1.000Pts en 20 minutes et le VIX retombant de moitié... le rebond vers 40 a ensuite été aussi rapide que spectaculaire, ce qui rend les opérateurs très 'inconfortables'.

Ce soir, le Dow Jones oscille entre +0,5% et -0,5% (+0,3% à la mi-séance): à 19H15, c'est la reprise qui l'emporte avec un S&P500 à +0,1% et un Nasdaq à +0,4%.

'Les marchés ont définitivement mis fin à la phase de 'lune de miel' qu'ils avaient entamé suite au vote du Brexit', commente un opérateur.

Les observateurs invoquent la dégradation des marchés obligataires et la peur que le coût de l'argent renchérisse le coût d'emprunt des entreprises: après avoir culminé vers 2,88% vendredi, le '10 ans' US s'est détendu à 2,72% et tente de se maintenir au contact des 2,7%, le rendement du '2 ans' retombe sous le seuil symbolique des 2%, à 1,99%..

'Il y a, certes, une inquiétude grandissante concernant la remontée de l'inflation', reconnaît le professionnel.

'Toutefois, il n'est pas inhabituel que les investisseurs décident de prendre leurs profits après une période de hausse prolongée, comme cela a été le cas au cours des derniers mois', relativise-t-il.

La correction s'est logiquement propagée à l'Asie ce mardi, avec une dégringolade qui dépassait notamment 4,7% de la Bourse de Tokyo et -5,15% à Hong Kong.

Pas sûr que les rares statistiques de la journée viennent secourir les marchés: le déficit commercial des Etats-Unis s'est encore aggravé de +6% en décembre 2017, selon le Département du Commerce, à 53,1Mds$, là où les économistes n'anticipaient en moyenne qu'un creusement à 52,1 milliards, après 50,4Mds$ en novembre.

A Paris, les valeurs bancaires ont pesé sur la tendance avec -3,1 à -3,3% sur les 3 représentantes inscrites sur le CAC40 et -4% sur Natixis.

Accor (-1,7%) serait sur le point de finaliser la cession partielle de sa branche immobilière HotelInvest selon le Financial Times (FT). Une annonce pourrait intervenir avant la publication des comptes annuels, le 21 février prochain.

BNP Paribas (-3,3%) a publié pour 2017 un résultat net part du groupe de 7.759 millions d'euros, en hausse de 0,7% (+4,4% hors effet des éléments exceptionnels) et un résultat brut d'exploitation en baisse de 5,8%, à 13.217 millions (+3,8% pour les pôles opérationnels).

Euronext Paris a fait connaître à l'AMF qu'au 2 février 2018, date ultime fixée pour le dépôt des ordres présentés à l'offre publique initiée par Safran visant les actions Zodiac Aerospace, elle a reçu en dépôt 233.664.224 actions.

Ainsi, Safran (stable au final, seule rescapée du CAC) est en mesure de détenir 79,74% du capital et au moins 71,87% des droits de vote de l'équipementier aéronautique.

La société d'investissement IDI annonce la conclusion d'un accord ferme en vue de céder la totalité de sa participation dans Idinvest Partners, soit 51% du capital, à Eurazeo.

Adocia chute de -4% et réclame plus de 200 millions de dollars de dommages-intérêts à son ex-partenaire américain Eli Lilly, pour viol d'accords de confidentialité et de collaboration.

Marie Brizard ferme la marche au sein du SRD avec un plongeon de -14% (contre -20% au plus bas) suite à des ventes décevantes au T4 et pas de perspectives encourageantes et 2018.

Mes listes

valeur

dernier

var.

1.41 -0.14%
0.284 -0.70%
2.915 -0.17%
67.71 -0.88%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.