Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Paris: les annonces de la Fed pèsent sur le cours
information fournie par Cercle Finance27/01/2022 à 10:36

(CercleFinance.com) - Les annonces de la Fed ont jeté un coup de froid sur la place parisienne. Hier soir, la banque centrale a pourtant seulement confirmé la perspective de futures hausses de taux aux Etats-Unis.

Conséquence? La bouse de Paris a perdu une centaine de points entre la clôture et son ouverture ce matin. Le recul s'est toutefois un peu estompé et le CAC40 ne cède désormais plus que 0,6%, autour des 6.940 points.

Si la Fed a laissé ses taux inchangés mercredi à l'issue de sa première réunion de l'année, elle a aussi dressé un tableau relativement optimiste de l'économie américaine qui suggère qu'elle prévoit toujours de resserrer sa politique monétaire cette année.

Chez Commerzbank, les analystes s'attendent à un premier tour de vis à l'issue de la réunion du mois de mars. 'Le FOMC a donné un signal clair en vue d'une hausse imminente des taux après sa réunion', estiment-ils.

Sur le compartiment obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans a d'ailleurs grimpé de neuf points de base à 1,87% hier, avant de refluer en direction de 1,84% ce matin, un sursaut qui peut s'expliquer par le changement de ton perceptible dans le communiqué de politique monétaire de l'institution.

Par ailleurs, les marchés restent préoccupés par la situation politico-militaire dans le Donbass, en Ukraine, et la crainte d'une offensive russe.

Dans ce contexte délicat, les titres Intel (-2,7%) et Tesla (-0,8%) sont sanctionnés en cotations avant-Bourse en dépit de la parution, hier soir, de résultats trimestriels jugés plutôt robustes.

La séance s'annonce par ailleurs chargée en indicateurs économiques, puisque les investisseurs prendront connaissance aux Etats-Unis des chiffres des commandes de biens durables et des inscriptions aux allocations chômage.

Mais c'est surtout les premières données concernant le PIB américain du 4ème trimestre qui seront suivies de près.

Le consensus attend une croissance de 5% sur les trois derniers mois de l'année: un chiffre supérieur aux attentes viendrait confirmer le scénario privilégié par la Fed et renforcer l'hypothèse d'une accélération des hausses de taux dans les mois qui viennent.

Au contraire, des chiffres décevants risqueraient, eux, d'alimenter les inquiétudes des investisseurs concernant la conjoncture économique.

Dans l'actualité française, la saison des résultats bat son plein: Valeo a annoncé, à titre préliminaire pour 2021, un chiffre d'affaires de 17,3 milliards d'euros (contre une fourchette-cible d'octobre dernier qui allait de 16,9 à 17,2 milliards), en hausse de 5% par rapport à 2020 (+6% à périmètre et taux de change constants).

STMicroelectronics publie au titre du quatrième trimestre 2021 un résultat net en hausse de 28,9% en comparaison annuelle, à 750 millions de dollars, soit 0,82 dollar par action, ainsi qu'une marge d'exploitation améliorée de 4,6 points à 24,9%.

Maisons du Monde affiche des ventes de l'exercice 2021 de près de 1,31 milliard d'euros, soit une progression de 15,1% par rapport à l'année précédente (+13,4% à périmètre comparable), dépassant ainsi son objectif qu'il avait revu en hausse en octobre dernier.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.