Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Paris: hausse modeste après une inflation US sans surprise
information fournie par Cercle Finance 15/05/2024 à 17:50

(CercleFinance.com) - La bourse de Paris achève la séance sur un gain modeste de 0,17% à 8239 points, une dynamique timide qui lui permet néanmoins de s'arroger un nouveau record de clôture.

L'indice est notamment soutenu par les performances de Teleperformance (+3,4%), Eurofins Scientific (+3,2%) ou encore Veolia (+3%).

Très attendu par les marchés, la publication du 'CPI' (indice des prix à la consommation aux Etats-Unis) est ressortie parfaitement conforme aux attentes, ralentissant comme prévu de 0,3% en avril (contre +0,4% en mars) pour s'établir à 3,4% sur 12 mois, après un score de 3,5% en mars.

L'indice CPI sous-jacent 'Core' (hors énergie et produits alimentaires) a pour sa part atteint +0,3% sur un mois, contre une hausse de 0,4% en mars et un consensus de 0,3% et s'établit ainsi à +3,6% en rythme annuel après une progression de 3,8% en mars.

Ces chiffres tempèrent un peu les inquiétudes suscitées par l'accélération des prix à la production, mais ne feront pas complètement oublier les propos de Jerome Powell mardi appelant à la patience car l'inflation va mettre un peu de temps avant de reprendre sa décrue en direction des 2%.

C'était la journée des 'chiffres sans grande surprise' puisque l'activité industrielle s'est de nouveau contractée en mai dans la région de New York mais dans des proportions symboliques: l'indice Empire State de la Réserve fédérale de New York est ressorti à -15,6 contre -14,3 le mois dernier.

Le sous-indice des commandes nouvelles s'est dégradé à -16,5, contre -16,2 en avril, tout comme la composante du nombre de salariés, qui est ressortie à -6,4 après -5,1 le mois dernier.

Les ventes au détail aux Etats-Unis sont restées stables en rythme séquentiel en avril, à 705,2 milliards de dollars, le ralentissement de la consommation Outre-Atlantique tend toutefois à se confirmer, et cela rassure également sur les perspectives inflationnistes.

Toujours sur le front des statistiques, mais en Europe cette fois, le PIB CVS au cours du premier trimestre 2024 a augmenté de 0,3% dans la zone euro et dans l'UE, par rapport au trimestre précédent, selon l'estimation rapide publiée par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne.

Par ailleurs, en mars 2024, la production industrielle corrigée des variations saisonnières a augmenté de 0,6% dans la zone euro et de 0,2% dans l'UE, par rapport à février 2024, selon les estimations d'Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne

Sur le compartiment obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans se détendent nettement, de -8Pts vers 4,366% (idem sur le '2 ans') après la publication du rapport sur l'inflation américaine.

Le rendement du Bund allemand de même échéance se détend de 11 pts, vers 2,43%, nos OAT de -12Pts vers 2,928%, les BTP effacent -15Pts vers 3,735%.

C'est la plus belle séance depuis la mi-avril sur les marchés de taux : le Dollar décroche de -0,5% vers 1,087$/E, et cela change la donne car l'Euro passe haussier court terme face au billet vert, qui casse d'importants planchers (le '$-Index' chute de -0,4% vers 104,60, un 'plus bas' depuis le 10 avril).
Assez logiquement, l'or se hisse au contact des 2.380$/Oz (+2%).

Dans l'actualité des sociétés tricolores, emeis (ex-Orpea) affiche un chiffre d'affaires au titre du premier trimestre 2024 de 1,37 milliard d'euros, en progression de 11,3%, dont une croissance organique de 9,6%.

Air France-KLM indique avoir placé avec succès 650 millions d'euros d'obligations ayant une maturité de cinq ans et un coupon de 4,625%, dans le cadre du programme Euro Medium Term Note, conformément aux opérations annoncées en début de semaine.

Casino a annoncé mercredi avoir avoir été informé de la fin de la renonciation temporaire à certains de ses droits qui avait été récemment décidée par la société d'investissement Trinity.

Enfin, Renault indique s'associer à la start-up chinoise WeRide afin de proposer une offre de véhicules entièrement autonomes destinés aux transport public. Le Losange a initié une nouvelle collaboration avec son partenaire en vue du déploiement commercial à grande échelle de véhicules affichant un niveau d'autonomie dit 'L4'.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.