1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : finit stable, W-street accélère sa chute à mi-séance
Cercle Finance24/09/2019 à 19:01

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a rebasculé dans le rouge dans le sillage de Wall Street au cours de la dernière heure, pour finalement n'aller nulle part (-0,04% à 5.628).

L'Euro-Stoxx50 se replie de -0,15%, dans le sillage du DAX (-0,3%, après un indice IFO en demi-teinte).

Wall Street qui avait bien débuté avec un gain de +0,2% (le Dow Jones refranchissait le cap des 27.000) chute lourdement à mi-séance avec -0,8% sur le Dow Jones, -1,1% sur le S&P500 (dans le sillage des pétrolières alors que le baril de WTI chute de -1,7%) et -1,6% sur le Nasdaq qui dévisse dans le sillage de l'indice des semi-conducteurs (-2,1%).

Les pertes se sont accélérées alors que le groupe des démocrates de la Chambre des Représentants va examiner s'il possible de déclencher une enquête pouvant mener à la destitution de Donald Trump.

Un repli des indices US n'est par ailleurs pas absurde après la publication de l'indice de confiance des consommateurs américains, calculé par le Conference Board: il s'est inscrit en nette baisse ce mois-ci, pour s'établir à 125,1 contre 134,2 en août (contre 134,1 anticipé).

Dans le détail, le sous-indice de la situation présente est passé de 176 à 169, quand celui des attentes s'affiche à 95,8, contre 106,4 le mois précédent: ce sont des dégradations assez spectaculaires mais qui n'impressionnent pas Wall Street.

L'un des mystères du jour, c'est l'absence de réactions des marchés -en fin de matinée- à l'arrêt rendu par la Cour Supreme britannique qui invalide la suspension des travaux du Parlement britannique par Boris Johnson qui est une fois de plus désavoué.

Le décret de la Reine devient caduc par la voie de conséquence et les appels à la démission du 1er Ministre se multiplient... et Boris Jonson plaide crânement pour de nouvelles élections.

Il tient ce soir une conférence de presse commune avec Donald Trump qui le soutient sans équivoque et estime que le 'Brexit' sera entériné les 31 octobre, avec ou sans accord avec l'EU.

La Livre Sterling enregistre un léger rebond de +0,2% e ce mardi.

En Europe, les opérateurs ont pris ce matin connaissance du climat des affaires de l'institut d'études économiques Ifo: le sentiment des milieux d'affaires allemands a progressé à 94,6 en septembre après 94,3 en août (consensus 94,5).

'L'indice - dans sa composante actuelle comme dans sa situation future - glisse sur une pente descendante depuis 12 mois et il sera intéressant de savoir s'il va suivre le rebond des perspectives apparu dans l'indice ZEW la semaine passée ou s'il va s'inscrire dans le sillage des faibles PMI parus hier', souligne Danske Bank.

En France, le baromètre 'global' français du climat des affaires de l'INSEE gagne +1 point à 106, tout comme celui des 'services' et du climat de l'emploi (même écart, même score).

L'indicateur de l'industrie manufacturière se dégrade légèrement de -1 point à 102 par rapport au mois d'août dernier, en revanche le climat du commerce de détail fait un bond de +4Pts à 104.

Du coté des valeurs, Atos finit leader du CAC40 avec +1,9%, devant Sanofi avec +1,7%.

Le Conseil d'administration de Total (-1,9%) a décidé d'accélérer la croissance du dividende et se donne comme orientation une croissance du dividende de 5 à 6% par an au lieu de 3% par an comme annoncé précédemment.

Cela se traduira dès la fixation du troisième acompte sur dividende au titre de l'année 2019 dont le montant proposé sera de 0.68 E par action, en hausse de 6% par rapport au troisième acompte sur dividende au titre de l'année 2018.

Dassault Systèmes et Medidata Solutions ont annoncé que le Committee on Foreign Investment in the United States (CFIUS) ouvrira un examen supplémentaire de 45 jours calendaires pour l'acquisition proposée de Medidata par Dassault Systèmes.

Alstom (+0,6%) a été choisi par Deutsche Bahn AG pour moderniser 17 trains à grande vitesse internationaux ICE3 grâce à son système embarqué Atlas ETCS. Le contrat s'élève à plus de 30 millions d'euros.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4207.24 -4.30%
35.2 -0.54%
25.72 +0.47%
66.96 -16.45%
1.09465 -0.15%

Les Risques en Bourse

Fermer