Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris et les Bourses européennes finissent dans le vert

Reuters16/01/2012 à 20:50

LA CLÔTURE DES BOURSES EUROPÉENNES

(Reuters) - Les Bourses européennes ont terminé en hausse sensible lundi, après s'être redressées en cours d'après-midi, la décision largement anticipée de Standard & Poor's de dégrader la dette de neuf pays de la zone euro, dont la France, ayant levé une incertitude qui pesait sur les cours, rapportent des intervenants.

L'indice CAC 40 a clôturé sur un gain de 0,89% à 3.225,00 points, dans un volume étroit correspondant à un peu plus de la moitié du volume moyen quotidien des trois derniers mois, en raison notamment de la fermeture des marchés américains.

Parmi les autres grandes places européennes, Londres a gagné 0,37%, Francfort 1,25% et Milan 1,4%, tandis que Madrid a fini sur une note stable (-0,01%). L'indice paneuropéen EuroStoxx 50 a gagné 1,01%.

"Pas mal d'investisseurs ont décidé de mettre un peu de risque dans leur portefeuille aujourd'hui après la décision de S&P", a commenté un gérant, qui n'a pas voulu être identifié.

"Ils se disent peut-être que toutes les mauvaises nouvelles sont actées et que l'on a touché le fond", a ajouté un autre.

En toile de fonds subsistent toutefois les possibles conséquences de ces déclassements pour la note "triple A" du Fonds européen de stabilité financière (FESF). et

De son côté, Moody's a répété lundi qu'elle examinait la perspective stable de la note Aaa de la France et qu'elle actualiserait les notes des pays de l'Union européenne au premier trimestre.

Par ailleurs, les inquiétudes des investisseurs autour de la zone euro sont alimentées par les négociations en Grèce sur la participation du secteur privé au deuxième plan d'aide à Athènes. S&P a déclaré à la chaîne Bloomberg que la Grèce sera bientôt en situation de défaut, tandis que le directeur général de l'Institut de la finance internationale (Ifi) a de son côté reconnu des difficultés faisant obstacle à l'avancée des négociations.

La Grèce a dépêché des délégués à Washington pour des discussions avec le Fonds monétaire international (FMI), tout en tentant de minimiser la portée de la suspension de ses discussions avec les créanciers privés.

Les marchés sont fermés ce lundi aux Etats-Unis à l'occasion du Martin Luther King Day.

Le secteur bancaire européen, comme l'ensemble des marchés en Europe, n'a pas été affecté par la décision de Standard & Poor's, la nouvelle ayant été très largement anticipée.

L'indice sectoriel des banques en Europe a gagné 0,55%.

Les valeurs défensives tirent leur épingle du jeu, avec un gain de 0,95% pour l'indice Stoxx Europe 600 des pharmaceutiques et de 0,62% pour celui de l'alimentation et des boissons.

La France a émis 8,6 milliards d'euros de bons du Trésor à court terme, dans le haut des objectifs annoncés (7,4-8,7 milliards) et à des taux moyens pondérés stables, voire en baisse.

La Banque centrale européenne (BCE) est intervenue sur le marché obligataire afin d'atténuer les tensions liées à la décision de S&P, permettant aux rendements des dettes espagnole et italienne de se stabiliser.

Le rendement du papier portugais à 10 ans a lui grimpé de près de deux points de pourcentage, à 14,5%, certains investisseurs se trouvant contraints de vendre leurs avoirs après que S&P a fait passer la note de Lisbonne en catégorie spéculative.

L'euro se reprend après s'être approché d'un plus bas de 17 mois contre le dollar et de 11 ans contre le yen, pénalisé par la menace d'une répercussion de la dégradation de certaines notes de crédit du bloc sur le FESF.

Les cours du brut sont en hausse après que l'Iran a exhorté dimanche les pays arabes à ne pas augmenter leur production de brut en cas d'embargo de l'UE sur le pétrole iranien.

Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Mes listes

valeur

dernier

var.

108.35 -2.21%
5562.79 -1.37%
20.6 -0.96%
16.495 -0.45%
0.163 +1.24%
7.026 -1.98%
14.965 +0.61%
44.83 -1.62%
66.06 -0.47%
19.86 -1.54%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.