1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : décroche vers 4230Pts après les statistiques US
Cercle Finance01/04/2020 à 16:59

(CercleFinance.com) - Mauvaise entame de 2ème trimestre 2020: le CAC40 décroche de -3,6% vers 4.230 et affiche de nouveau -30% sur l'année.

L'Euro-Stoxx50 (-3,5%) recule un peu plus lourdement que les indices US (-2,8% pour le Dow Jones, le Nasdaq -2,2%).

Du côté des statistiques du jour, les indices PMI manufacturiers sont évidemment marqués par les conséquences de l'épidémie de coronavirus.

L'indice PMI IHS Markit de l'industrie manufacturière en France décroche de 49,8 en février vers 43,2 en mars, sa plus forte détérioration depuis janvier 2013. Les ventes de véhicules individuels s'effondrent de -72%, cela devrait passer à -90/-95% en avril si l'exemple chinois se généralise.

La propagation de l'épidémie de coronavirus a entraîné les plus forts reculs de la production et des nouvelles commandes depuis le début de l'année 2009, tendances qui ont conduit les entreprises à procéder à d'importantes réductions d'effectifs.

L'indice PMI final IHS Markit pour l'industrie manufacturière de la zone euro s'est replié de 49,2 en février à 44,5 en mars (estimation flash : 44,8). Cet indicateur, sous la barre des 50 pour le quatorzième mois consécutif, connait en outre son plus faible niveau depuis 92 mois, soit près de 8 ans.

Le cabinet de services aux entreprises ADP indique que le secteur privé américain n'aurait détruit que 27.000 emplois le mois dernier, alors que la prévision moyenne des analystes qui s'établissait à une perte de 150.000: la réalité du marché du travail (NFP) vendredi risque de s'avérer sans commune mesure avec ces chiffres.

Dans le détail, ADP précise que 90.000 emplois ont été supprimés dans les petites entreprises au mois de mars, alors que les moyennes et grandes entreprises en ont généré respectivement 7.000 et 56.000.

Cette publication témoigne donc d'un net retournement par rapport aux 179.000 créations de postes enregistrées en février, chiffre d'ailleurs un peu révisé par rapport à une estimation initiale qui était de 183.000.

Fort logiquement avec la crise du coronavirus, les fermetures d'usines ont entraîné une baisse de la production et des nouvelles commandes. De même, les délais de livraison des fournisseurs ont affiché une hausse record.

Dans l'actualité des valeurs, Safran (-14%) renonce à distribuer pour 1Md de dividendes cette année, son principal donneur d'ordre Airbus lâche -9,5%.

Idem pour Eiffage qui indique que son conseil d'administration a décidé exceptionnellement de ne plus proposer de distribution de dividende à l'assemblée générale du 22 avril prochain.

Société Générale (-8%) annonce également que son conseil d'administration a décidé de supprimer toute distribution de dividende au titre de 2019, suivant les recommandations de la BCE qui souhaite qu'il n'y ait pas de décision de paiement de dividende avant début octobre.

Idem pour TF1 (-1,5%), qui indique que son conseil d'administration a décidé de renoncer à la distribution du dividende, ainsi qu'aux guidances 2020 : un taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres et un coût des programmes à 985 millions d'euros.

Pour accompagner ses abonnés pendant cette période de confinement, Free annonce prolonger la diffusion en clair sur Freebox TV des chaînes jeunesse initialement prévue jusqu'au 31 mars et rendre accessible en clair jusqu'au 30 avril de nouvelles chaînes.

Capgemini indique que, selon l'AMF, 110.571.163 actions Altran ont été apportées à la dernière réouverture de son OPA amicale. A l'issue du règlement-livraison, prévu le 8 avril, il détiendra 98,15% du capital et au moins 98,03% des droits de vote.

Dans une note publiée ce matin, un analyste chez Barclays confirme sa recommandation 'Sous-pondérer' sur le titre Sodexo, en raison de l'impact de l'épidémie de coronavirus.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer