Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris :débute mai dans des volumes extraordinairement faibles
Cercle Finance03/05/2021 à 19:28

(CercleFinance.com) - Après une séquence de montagnes russes ce matin, la bourse de Paris a bénéficié cet après-midi de la bonne tenue de Wall Street et le CAC40 gagne 0,61% pour finir au contact de 6.308, après avoir reculé de -0,3% et testé 6.252,5 au plus bas.

C'est la première séance du mois et les volumes sont consternants de faiblesse, avec tout juste 2,35MdE échangés (du jamais vu pour une 1ère séance mensuelle).

L'E-Stoxx50 (+0,7%) accroche au final les 3.400, dans le sillage des indices US qui entament le mois de mai en mode rallye : à mi-séance, le Dow Jones s'envole de +0,8% vers 34.150, le S&P-500 (+0,4% à 4.196) teste les 4.200, le Nasdaq se fait décrocher (-0,4% environ) et retombe juste sous les 14.000.

Les investisseurs n'ont même pas réagi au recul de la croissance de l'activité dans le secteur manufacturier, à 60,7 le mois dernier, contre 64,7 en mars, alors que les économistes l'attendaient en hausse aux abords de 65 (les mauvaises nouvelles redeviennent-elles de bonnes nouvelles ?).

Dans son communiqué, l'ISM attribue ce repli à la pénurie de composants qui touche actuellement le secteur industriel, à la remontée des prix des matières premières et aux difficultés rencontrées en termes de logistique.

La statistique reste cependant supérieure à la barre des 50 points : le secteur vient d'aligner 11 mois consécutifs de croissance depuis sa dernière contraction d'avril 2020.

Dans le même domaine, la tendance est redevenue favorable dans l'industrie manufacturière du Vieux Continent mais pas à la hauteur des attentes en avril: selon l'indice PMI IHS Markit, l'industrie manufacturière se replie de 59,3 vers 58,9 au lieu de demeurer proche des sommets.

'La production et les nouvelles commandes sont restées élevées au regard des critères historiques de l'enquête, et les perspectives d'activité à douze mois des entreprises sont demeurées très favorables', pointe Eliot Kerr, économiste à IHS Markit.

'Toutefois, la situation reste préoccupante sur le front des approvisionnements, les goulets d'étranglement créés par la pandémie de Covid-19 ayant entraîné de nouveaux retards de livraison et tiré à la hausse les prix des intrants', prévient-il.

Certains stratèges s'inquiètent d'ailleurs d'un éventuel retournement de tendance dans les semaines qui viennent, alors que les entreprises ont publié de solides résultats trimestriels et que les marchés se situent à des niveaux de valorisation élevés.

Le CCFA a dévoilé une baisse des immatriculations sur le marché français des voitures particulières neuves de 25,38% en données brutes en Avril 2021 par rapport à Avril 2019 (21 jours en Avril 2021 et 21 jours en Avril 2019) avec 140 428 immatriculations.

Cela n'empêche pas Renault de gagner +1,8% et Stellantis +1,8%.

Si le gros de la saison des résultats est désormais passé aux Etats-Unis, quelques publications sont encore attendues cette semaine, dont les comptes de Pfizer prévus demain.

Les investisseurs devraient surtout surveiller les indicateurs économiques américains, avec l'espoir qu'ils confirment la dynamique impressionnante affichée par les Etats-Unis ces dernières semaines.

Le point d'orgue de la semaine sera constitué, vendredi, par les chiffres de l'emploi du mois d'avril.

Les investisseurs s'attendent à ce que l'économie américaine ait créé près d'un million d'emplois le mois dernier, pour un taux de chômage qui devrait repasser sous la barre des 6%.

Du côté de l'actualité hexagonale, Carrefour annonce qu'il va renforcer son partenariat stratégique conclu il y a un an avec Uber Eats pour 'faciliter le quotidien des Français en les aidant à s'approvisionner en produits du quotidien livrés en moins de 30 minutes à leur domicile'.

Oddo maintient sa note de ' surperformance ' sur le titre Safran (+0,5%) et relève son objectif de cours à 140 euros, contre 135 euros précédemment. Le broker souligne que 'la levée des restrictions de voyage annoncée dans la plupart des pays européens pour fin mai-début juin, va entraîner un fort redressement.'

Enfin, Genfit a annoncé aujourd'hui le lancement de NASHnext, un nouveau test diagnostic non-invasif de la ste?atohe?patite non-alcoolique (NASH). Ce test est mis a? disposition exclusivement aux Etats-Unis et au Canada par Labcorp.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Jack_
    03 mai21:53

    Les faibles volumes pourraient bien prendre de l'ampleur, puisque le crack tant redouté depuis des années, n'a pas encore pointé le bout de son nez, qu'il n'y a pour l'instant rien en vue. Il serait dommage de ne pas en profiter.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer