1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris : au contact des 5500Pts après plusieurs statistiques
Cercle Finance11/04/2019 à 15:25

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris (+0,8%) poursuit son ascension et de nouveaux records annuels ont été inscrits en fin de matinée, le CAC40 tutoyant les 5.500 (à 5.495).

Pluie de records annuels également à New York mercredi soir, à 48H du coup d'envoi de la saison des résultats qui sera donné demain de l'autre côté de l'Atlantique, avec les comptes de JP Morgan et Wells Fargo.

'Les résultats américains seront le prochain catalyseur pour pousser les indices plus haut, ou les tirer à la baisse si les investisseurs commencent à voir d'autres preuves d'un ralentissement intérieur', prévient-on chez ADS Securities.

Du côté des données macro-économiques, on notera que l'inflation en rythme annuel pour le mois de mars a été confirmée en ralentissement à +1,3% pour l'Allemagne, ainsi qu'à +1,1% pour la France.

Après une hausse de 0,1% en février, les prix à la production ont augmenté de 0,6% en mars aux Etats-Unis, selon le Département du Travail (le consensus tablait sur +0,3%).

En données 'core' (hors éléments volatiles que sont l'alimentation, l'énergie et le négoce), les prix producteurs américains ont néanmoins stagné le mois dernier, alors que le consensus de marché anticipait une hausse de 0,2%.

En comparaison avec la même période en 2018, les prix à la production industrielle se sont accrus de 2,2% au mois de mars 2019, un taux annuel en hausse de 0,3 point par rapport à celui observé en février

La publication hebdomadaire des inscriptions au chômage aux Etats-Unis ressortent en baisse de -8.000, à 196.000 selon le Département américain du Travail : il s'agit du plus bas niveau (algébrique) depuis octobre 1969 (mais la réalité de terrain est bien différente avec des dizaines de millions d'américains sans emploi).

L'Euro s'effrite de -0,15% à, à 1,1260 dollar. Le Brent recule de -0,6%, pour tomber à 71,3$.

Du côté des valeurs, les titres de Sodexo (+4,5%) et du géant du luxe LVMH (+4,3%) se distinguent tous deux après leurs publications respectives de résultats semestriels et d'un point d'activité trimestriel.

Sodexo publie un résultat net en baisse de 2,3% à 364 millions d'euros pour son premier semestre 2018-19, soit un BPA de 2,50 euros (-0,4%), et une marge d'exploitation de 5,9%, en recul de 20 points de base à taux de change constants.

LVMH revendique une croissance 'canon' de son chiffre d'affaire de +16% à 12,5MdsE au 1er trimestre : LVMH devrait passer la barre des 50MdsE cette année, ce sera le premier groupe de luxe à affiche un tel montant.

Atos complète le podium avec +4,1%, Valeo se rattrape avec +3%.

Le titre Pernod Ricard s'affiche en hausse, grapillant quelque +0,5%, alors que l'analyste Oddo BHF a annoncé revoir sa recommandation sur le titre, passant de 'neutre' à 'achat', en amont de la publication des trimestriels le 18 avril - lesquels sont pourtant attendus 'en ralentissement' par le broker.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer