1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Paris appelle à la vigilance sur l'Etat de droit en Roumanie
Reuters10/07/2018 à 14:13

    PARIS, 10 juillet (Reuters) - La France a appelé mardi à la
vigilance sur la question de l'Etat de droit en Roumanie au
lendemain du limogeage, par le président Klaus Iohannis, de la
procureure de la direction nationale anti-corruption, Laura
Codruta Kovesi. 
    Cette magistrate "a joué un rôle déterminant dans les
progrès accomplis au cours des dix dernières années par la
Roumanie en matière de respect de l'État de droit et de lutte
contre la corruption", a déclaré la porte-parole du Quai d'Orsay
lors d'un point de presse électronique.     
    "À quelques mois de la présidence roumaine du Conseil de
l'Union européenne, la France, aux côtés de ses partenaires
européens, restera vigilante sur l'évolution de la situation de
l'Etat de droit en Roumanie, en particulier dans le cadre du
mécanisme de contrôle et de vérification", a-t-elle ajouté. 
    Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le
Drian, avait rencontré Laura Codruta Kovesi lors de son
déplacement à Bucarest le 11 avril dernier. 
    Considérée par ses défenseurs comme un symbole de la lutte
contre la corruption en Roumanie, la magistrate de 44 ans était
en poste depuis 2013. 
    La Roumanie assurera la présidence tournante de l'Union
européenne de janvier à juin 2019. 

 (Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer