Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Paris: a semblé vulnérable après minutes BCE puis se reprend

Cercle Finance06/07/2017 à 19:51

(CercleFinance.com) - La Bourse de Paris a bien réduit ses pertes (de plus de moitié) pour finir à -0,53% et au-delà des 5.150, préservant largement le seuil technique des 5.130. (le volume d'échange a été un peu plus étoffé et atteint 4MdsE).

De même, l'Euro-Stoxx50 ne cède que -0,45% à 3.462 (grâce à Milan qui prend +0,7%) alors qu'il avait chuté de - -1,3% vers 3.435 en début d'après-midi.

Wall Street a contribué à ce redressement puisque le Dow jones ne perd plus à mi-séance que 0,45%, le S&P500 et le Nasdaq -0,5% contre -1% au cours des 1ers échanges

Les indices de la zone Euro ont décroché en fin de matinée avec la publication des 'minutes' de la BCE : un biais moins 'accommodant' se dessine).

Ses membres envisagent de supprimer la référence à 'la prolongation et l'extension -au besoin- du programme de rachats d'actifs mensuels' (actuellement de 60MdsE).

Mais les investisseurs ont probablement sur-réagi car il ne s'agit que d'envisager un changement de ton et aucune hausse de taux n'est envisagée avant 18 mois.

la toile de fond géopolitique s'assombrit également avec la question nord-coréenne et les tensions qui s'exacerbent à ce sujet entre Washington et Pékin.

Donald Trump affirme depuis Varsovie que les USA éradiqueront le terrorisme et rappelle au passage que les supputations de trucage des élections par la Russie sont des 'fake news'.

En ce qui concerne les 'minutes' de la FED publiés la veille, elles confirment d'importantes divergences entre les membres du FOMC, qui doivent faire face à deux 'mystères' susceptibles de compromettre la poursuite de la normalisation de leur politique monétaire' : le recul de l'inflation ces derniers mois, malgré une croissance faible, mais solide et un marché du travail tendu ; et les conditions financières qui sont globalement plus accommodantes, malgré la hausse des taux directeurs des derniers mois, décrypte pour sa part Aurel BGC.

Au chapitre macroéconomique, les 'chiffres du jour' sont contrastés avec la publication de l'enquête ADP sur l'emploi privé au titre du mois clos: 158.000 emplois seulement ont été créés alors que le consensus tablait au minimum sur +180.000.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage progressent de +5000 à 248.000 ce qui conforte une anticipation prudente concernant les chiffres de l'emploi américain publiés demain (le principal indicateur de la semaine).

Belle surprise en revanche du côté de l'ISM des 'services' (activité anticipée dans le secteur tertiaire) qui bondit vers 57,4 et inscrit un de ses meilleurs scores depuis 2007.

Le commerce extérieur ressort à -46,5Mds$ contre -46,2Mds$ anticipé.

En Europe, les commandes industrielles ont augmenté de 1% en mai en Allemagne (contre +2% anticipé).

Le changement de perception concernant la stratégie des banques centrales débouche sur la hausse de l'euro vers 1,1400/$ (+0,5%).

Le pétrole, chahuté la veille avec une chute de -4% du baril à New York reprend 2% sur ses planchers pour se hisser vers 46$ sur le NYMEX.

Enfin, concernant la microéconomie, les valeurs bancaires s'appuient sur la hausse des taux longs (+10Pts sur le Bund à 0,56%) pour gagner plus de 1% en moyenne (Sté Générale grimpe même de +1,7%).

Les valeurs liées au secteur automobile se tiennent bien à l'image de Renault (+1,5%), de Valéo (+1,8%) et de Peugeot (+2,8%).

Sodexo, plus forte baisse du CAC 40 et du SBF 120, dévisse de -6% consécutivement à un nouvel avertissement sur la croissance organique des ventes pour l'exercice en cours. Attendue précédemment à environ 2,5%, celle-ci est à présent anticipée entre 1,5 et 2%.

Vinci affiche au final -2,5% et un trio formé de Sanofi, Danone, L'Oréal recule de -1,5%.

Au sein du SBF-120, TF1 -plombé par une dégradation à sous pondérer de JP-Morgan plonge de -5,9%.


Mes listes

valeur

dernier

var.

94.17 -0.07%
42.98 +3.67%
1.29 -3.73%
0.095 0.00%
13.585 +0.63%
0.385 0.00%
7.02 +1.74%
2.345 0.00%
80.4 0.00%
18.53 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.