1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pachinian, seul candidat au poste de Premier ministre en Arménie
Reuters30/04/2018 à 18:46

    EREVAN, 30 avril (Reuters) - Le chef de l'opposition
arménienne, Nikol Pachinian, sera le seul candidat au poste de
Premier ministre par intérim lors du vote du Parlement prévu
mardi pour nommer un nouveau chef de gouvernement en Arménie
après plus de deux semaines de crise.
    Aucun autre candidat ne s'est déclaré avant la clôture du
dépôt des candidatures lundi en fin de journée. 
    Le Parti républicain, au pouvoir, a fait savoir dimanche
qu'il ne s'opposerait pas à l'élection de l'opposant si tous les
groupes d'opposition au Parlement soutiennent sa candidature.
    Nijol Pachinian a rencontré des responsables du parti au
pouvoir lundi, ainsi que ceux du bloc d'opposition Yelk. Il a
estimé qu'un vote en sa faveur serait le meilleur moyen de
sortir de l'impasse. 
    Le Parti républicain est majoritaire à l'Assemblée
nationale, le parlement monocaméral, où les groupes d'opposition
contrôlent 47 sièges sur 105.
    Onze jours de manifestations antigouvernementales dans
l'ancienne république soviétique ont poussé Serge Sarkissian,
président de 2008 à 2018, à démissionner le 23 avril dernier de
son poste de Premier ministre qu'il venait d'obtenir avec des
pouvoirs renforcés.
    "Je pense que c'est une grande et unique chance de résoudre
cette crise intérieure et d'offrir une victoire au peuple, le
genre de victoire où il n'y a pas de perdants", a déclaré Nikol
Pachinian à la sortie de ses entretiens. 
    Les manifestations ont repris lundi soir à Erevan. 

 (Polina Ivanova
Jean-Stéphane Brosse pour le service français)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer