Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Osmozis : une croissance de 22 % du chiffre d'affaires
information fournie par AOF05/10/2022 à 16:20

(AOF) - Sur l’exercice 2021-2022, Osmozis a publié un chiffre d’affaires record de 11,7 millions d’euros et prévoit de réaliser un excédent brut d’exploitation annuel également record. L'exercice 2020- 2021 du spécialiste de la transition digitale des campings et villages vacances, lui aussi était déjà croissance de plus de 20%. Sur l'ensemble de cet exercice, la performance a été tirée par le succès commercial de sa gamme complète de produits et services connectés qui a rencontré une forte demande de la part des exploitants de campings, dans un contexte de stabilisation de la situation sanitaire.

Son service d'accès WiFi au global notamment (Consommation Périodique + Service Premium WiFi) confirme la nécessité d'un accès WiFi sur les lieux de vacances, avec une progression année après année du chiffre d'affaires associé. La société a connu une croissance de 11% par rapport à l'exercice précédent, passant de 7,79 à 8,6 millions d'euros. Celle-ci représente une demande toujours dynamique sur ce service, qui demeure un élément de base pour les exploitants, et ainsi déployer l'ensemble des services connectés Osmozis.

Gérard Tremblay, PDG du groupe Osmozis, indique : "Osmozis a confirmé sa dynamique de croissance tout au long de l'exercice, dans la continuité d'un exercice précédent déjà record. La transformation numérique des campings est aujourd'hui enclenchée et la justesse de notre positionnement et l'attractivité de notre gamme de produits se démontrent de jour en jour. Notre faible taux de churn de 1,4% illustre la satisfaction historique record de nos clients. Le travail en parallèle sur la rentabilité de nos opérations nous permet aujourd'hui d'anticiper un EBE nettement supérieur à celui de l'exercice précédent.

Osmozis ambitionne de solidifier la rentabilité de ses activités sur l'ensemble de cet exercice avec une marge d'EBE sur chiffre d'affaires qui devrait se maintenir aux alentours de 33%, malgré le contexte inflationniste. L'EBE 2021-2022 devrait donc ressortir supérieur à celui de l'exercice précédent (3,2 millions d'euros). Cette croissance rentable viendra améliorer la trésorerie et diminuer l'endettement net d'Osmozis au 31 août 2022.

AOF - EN SAVOIR PLUS

La menace de la technologie ouverte, RAN

Les équipementiers vont devoir affronter cette menace d'ici quelques années. Cette nouvelle architecture consiste à remplacer les antennes traditionnelles par des logiciels permettant davantage d'interopérabilité grâce au cloud. Les opérateurs télécoms pourront ainsi renforcer l'innovation et développer leur choix de fournisseurs. Ils pourront également avoir accès à davantage de services et de souplesse pour des coûts de déploiement et de gestion du réseau qui devraient reculer. Pour le moment, aucun des grands opérateurs n'a basculé vers cette nouvelle technologie. Néanmoins, la liberté de choix des fournisseurs est un élément décisif, souligné par la décision de l'Europe et des Etats-Unis de sanctionner le chinois Huawei pour des raisons de sécurité nationale.

Fin de la baisse des prix

Grâce à la guerre des prix, les consommateurs français ont bénéficié de tarifs internet parmi les plus bas d'Europe. Mais peu à peu, les prix des abonnements augmentent. Selon l'autorité des télécoms (Arcep), en 2021 ils ont progressé de 3,1% pour le mobile et de 5,1% pour le fixe. Si le contexte inflationniste actuel peut expliquer cette remontée des tarifs, elle n'est pas la seule raison. Tous les intervenants cherchent, en effet, à redresser leurs marges. Ils sont déjà parvenus à externaliser une partie de leurs dépenses d'investissement liées au déploiement de leurs infrastructures fibre et mobile (4G et 5G). Désormais il leur reste à accroître leurs revenus. C'est un enjeu important pour bénéficier d'un développement de leurs performances. Dégager un niveau satisfaisant de trésorerie disponible (free cash-flow) leur permet également de bénéficier de conditions de financement attractives, dans un secteur qui exige des investissements conséquents. Les investissements de la filière ont presque atteint 15 milliards d'euros en 2021, soit un niveau historique. La progression atteint quasiment 50 % depuis 2017.

Valeurs associées

Euronext Paris -2.80%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.