Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Osborne veut réduire l'impôt sur les sociétés face au Brexit

Reuters04/07/2016 à 13:57

GEORGE OSBORNE PRÉVOIT DE RÉDUIRE L'IMPÔT SUR LES SOCIÉTÉS FACE AU BREXIT

LONDRES (Reuters) - Le ministre britannique des Finances George Osborne prévoit d'abaisser l'impôt sur les sociétés en-dessous de 15% pour réduire les conséquences de la décision des Britanniques de sortir de l'Union européenne sur les investissements, écrit dimanche le Financial Times.

Le journal, qui cite le chancelier de l'Echiquier, indique par ailleurs que Londres entend renforcer ses relations avec la Chine pour compenser les effets possibles du Brexit sur ses échanges commerciaux avec l'UE.

George Osborne a déclaré au FT qu'il souhaitait bâtir une "économie super compétitive" basée sur une faible imposition des entreprises et la conquête de nouveaux marchés.

En mars, le ministre des Finances avait indiqué qu'il entendait ramener l'impôt sur les sociétés de 20 à 17% d'ici à 2020.

Dans la plupart des économies développées, cet impôt est en moyenne de 25%.

L'Irlande, où la taxe sur les sociétés est de 12,5%, estime que l'annonce de George Osborne est l'illustration d'un changement rapide de la dynamique financière au sein de l'Union européenne après le Brexit.

"La tectonique des plaques est en train de changer et ce sont les signes avant-coureurs. Cela doit vivement nous rappeler que notre système fiscal et sa structure sont essentiels à notre compétitivité nationale", a déclaré Paschal Donohoe, ministre irlandais de l'Expansion publique, sur la radio RTE.

Pour le ministre des Transports irlandais, l'annonce d'Osborne est "une tentative évidente" pour attirer les investisseurs et les convaincre de quitter l'Irlande.

"Si le chiffre descend jusqu'à 12,5% dans le Royaume-Uni, cela serait une menace pour nous et nous devrons prendre les mesures pour nous adapter en conséquence", a dit Shane Ross, un ministre indépendant.

De leur côté, les Pays-Bas ont également annoncé qu'ils allaient revoir leurs taux d'imposition pour demeurer attractifs.

"C'est une chose à laquelle nous pensons au regard de l'avenir", a dit un porte-parole du ministère néerlandais des Finances. "Nous souhaitons lutter contre l'évasion fiscale mais nous devons également penser à notre climat d'investissement".

Un porte-parole du ministère allemand des Finances a indiqué que tout projet de réduction de l'imposition devrait être équitable. "Il est clair que le but du gouvernement (allemand) est que cette question de la fiscalité doit être traitée de manière équitable dans un marché unique", a dit Martin Jäger.

Selon l'Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE), une nouvelle baisse de la fiscalité des sociétés est peu probable au Royaume-Uni mais si elle était décidée, elle aboutirait "à une économie du type de celle d'un paradis fiscal".

(William Schomberg et Abinaya Vijayaraghavan; Tangi Salaün pour le service français)

Mes listes

valeur

dernier

var.

72.509 0.00%
198.07 +1.16%
49.46 +0.77%
76.42 -3.04%
25.1 +2.45%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.