1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orange : la croissance organique repasse dans le vert
Cercle Finance25/07/2019 à 16:17

(CercleFinance.com) - Certes, l'action Orange prend 2% après la publication des comptes semestriels. Certes modérée, la croissance des ventes a légèrement accéléré au 2ème trimestre. Reste que vers 13 euros, l'action de l'ex-France Telecom ne bouge plus guère depuis... la fin de l'année 2014.

Bien sûr, l'un des arguments d'Orange en tant qu'investissement est sa capacité à servir un dividende solide, qui est d'ailleurs pré-annoncé à 0,70 euro au titre de l'exercice 2019, comme tel a été le cas en 2018. On peut également citer la robustesse de l'opérateur télécoms historique, ses positions commerciales fortes dans la fibre optique et le mobile, et un ratio d'endettement modéré.

Mais peut-être la principale difficulté à laquelle fait face l'action Orange est-elle la présence de quatre opérateurs téléphoniques en France, où il réalise toujours 43% de son CA. Les projets d'absorption de Bouygues Telecom, par Orange notamment, n'ont pas abouti. Certes, nombreux sont ceux qui estiment toujours probable, à terme, le retour à trois acteurs. Mais il n'en est pas question pour l'instant et la concurrence fait (plus ou moins) rage.

Chez Orange, la croissance organique témoigne de l'intensité de la compétition avec Free, SFR et Bouygues Telecom. Petit retour en arrière : en 2016, la progression du CA à données comparables était positive, mais encore modeste (+ 0,6%). Ce taux passera à 1,2% en 2017 - une belle accélération -, puis à 1,3% en 2018, avec un 'pic' de 2% au 1er trimestre de cette année.

Puis 2019 a bien mal commencé, avec le retour d'un taux négatif (- 0,1%, avec - 0,8% en France). Heureusement, le T2 a vu le retour de la hausse (+ 0,5%, avec 0% en France, quoique - 1,6% en Espagne), et la direction se montre relativement optimiste quant aux perspectives hexagonales.

'Orange admet que l'environnement s'améliore en France', commente le bureau d'études Oddo BHF ce matin. 'Cette publication fait ressortir une amélioration de l'environnement en France avec deux acteurs qui jouent la valeur contre les volumes, Orange et Iliad', ajoutent les spécialistes, ce qui permet à la marge de résister. Un bon point pour le titre.

'La performance commerciale de la France est solide malgré un environnement concurrentiel toujours difficile', confirme-t-on chez UBS. Reste à savoir quand seront réunies les conditions pour que le groupe affiche une croissance organique plus soutenue.

EG

Valeurs associées

Euronext Paris +1.53%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer