Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Orange et Bouygues discuteraient d'un rapprochement

Reuters16/05/2014 à 10:50

UN RAPPROCHEMENT SERAIT À L?ÉTUDE ENTRE ORANGE ET BOUYGUES TELECOM

par Gwénaëlle Barzic et Sophie Sassard

PARIS/LONDRES (Reuters) - Le numéro un français des télécoms Orange mène des discussions avec son concurrent Bouygues Telecom portant entre autres sur l'opportunité d?un rapprochement capitalistique, a-t-on appris jeudi soir de deux sources au fait du dossier, confirmant des informations du journal Les Echos.

Les discussions sont à un stade préliminaire et aucune offre formelle n'a été déposée, a précisé l?une des sources qui a requis l'anonymat.

"Il y a des discussions tout azimuts, on regarde tout ce qui est possible", a expliqué la source, ajoutant qu'outre une opération capitalistique, d'autres options étaient envisagées tels qu'un partage d?infrastructures ou un accord de gros.

D?autres sources qui ne sont pas directement au fait du dossier mais connaissent bien le secteur des télécoms se sont cependant montrées circonspectes au vu notamment des difficultés importantes qu?un éventuel rapprochement pourrait rencontrer auprès des autorités de concurrence.

Le groupe de BTP et de construction Bouygues est à la recherche d?un plan B pour sa filiale télécoms après l'échec de son projet de mariage avec la filiale de Vivendi SFR. En perte de vitesse depuis l?arrivée de Free (groupe Iliad) dans le mobile en 2012, Bouygues Telecom a été contraint d'annoncer ce jeudi un nouveau plan d?économies face à la poursuite de la baisse de ses revenus.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée, Orange a déclaré examiner les opportunités qu'offrait la recomposition du marché français des télécoms qui a connu un coup d?accélérateur avec le rachat de SFR par le câblo-opérateur Numericable.

"Orange estime qu'une consolidation du marché du mobile français serait positive à long terme tant pour l?investissement que pour le consommateur", explique l'opérateur, faisant écho aux prises de position du ministre de l?Economie Arnaud Montebourg qui a martelé mardi qu?un "retour à trois opérateurs se fera(it)".

TOUS LES SCENARIOS SUR LA TABLE

Dans son communiqué, qui ne fait pas mention des informations rapportées sur Bouygues Telecom, Orange, dont l'Etat est le principal actionnaire avec 27% du capital, souligne qu'il sera attentif à la création de valeur ainsi qu'aux risques juridiques d?une éventuelle opération.

Interrogé lors de la conférence sur les résultats trimestriels du groupe Bouygues, son directeur financier Philippe Marien a pour sa part assuré que Bouygues Telecom avait une stratégie qui lui permettait de rester indépendant tout en laissant une porte entrouverte.

"Après tous les scénarios sont sur la table. Tous les opérateurs télécoms (?) réfléchissent à toutes les hypothèses et toutes les opportunités", a-t-il dit.

Selon la première source, Martin Bouygues, PDG du groupe qui porte son nom, a été à l?initiative des discussions engagées avec Orange.

Une éventuelle opération avec l?opérateur historique valoriserait Bouygues Telecom à "au moins 6 milliards d'euros", indiquent Les Echos.

Free, présenté comme l?acheteur "naturel" de Bouygues Telecom, ne proposerait, lui, que quatre ou cinq milliards d'euros alors que Martin Bouygues en voudrait huit milliards, ajoute le quotidien.

Bouygues et son partenaire JCDecaux (qui détient 10% de Bouygues Telecom) profiteraient de la vente de cet actif pour se faire payer en actions et monter au capital d'Orange dont Bouygues deviendrait l'un des principaux actionnaires derrière l?Etat.

Le syndicat CFE-CGC a apporté son soutien à une telle perspective, estimant dans une lettre au Premier ministre Manuel Valls diffusée jeudi que "rapprocher Bouygues et Orange permettrait non seulement de sauver les emplois immédiatement menacés chez Bouygues Telecom, mais aurait également du sens en termes de synergie industrielle".

(Avec Matthieu Protard, Cyril Altmeyer, Alexandre Boksenbaum-Granier, Natalie Huet et Grégory Blachier, édité par Véronique Tison)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.