Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

OMER-DECUGIS & CIE s'introduit en bourse sur Euronext Growth Paris
information fournie par AOF21/06/2021 à 08:55

(AOF) - Omer-Decugis & Cie, groupe international spécialiste des fruits et légumes frais et exotiques s'est introduit vendredi dernier sur Euronext Growth Paris. Fondé en 1850, Omer-Decugis & Cie est un groupe familial international basé à Rungis et développé de père en fils depuis 6 générations. Maîtrisant l'ensemble de la chaîne de valeur de la production à la distribution, le groupe a développé le savoir-faire spécifique du mûrissage, et est référencé auprès de tous les circuits de distribution de fruits et légumes frais en France et en Europe.

Le groupe propose plus de 1 000 références dont les principales sont commercialisées dans ses propres marques reconnues de ses clients (Dibra, Selvatica, Terrasol, le Marché, etc...).

Omer-Decugis & Cie est en croissance ininterrompue depuis plus de 10 ans. Omer-Decugis & Cie choisit de s'introduire en bourse afin de doter le groupe des moyens financiers nécessaires pour accompagner ses ambitions de croissance avec un objectif de chiffre d'affaires consolidé de 230 millions d'euros et d'une marge d'Ebitda supérieure à 5% d'ici 2025.

L'introduction en bourse d'Omer-Decugis & Cie a été réalisée à la suite de l'admission à la négociation des 8 435 295 actions qui composent son capital dont 2 435 295 nouvelles actions émises dans le cadre d'une offre globale, hors exercice de l'option de surallocation.

Le prix de l'offre a été fixé à 7,50 euros par action. La capitalisation boursière de la société au jour de l'introduction s'élève ainsi à 63,3 millions d'euros. Le montant total de l'offre représente 18,3 millions d'euros.

La demande globale, incluant le placement global et l'offre à prix ouvert, a été sursouscrite 2,2 fois.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Difficultés inédites pour les grands magasins

Le secteur doit affronter une conjonction d'épreuves inédites suite à la crise sanitaire : fermeture des points de vente, désertion des clients internationaux et désaffection des Français pour la mode. Les Galeries Lafayette vont perdre la moitié de leur chiffre d'affaires cette année (soit 1,7 milliard d'euros) et subir des pertes d'exploitation très significatives, comme ils n'en ont jamais enregistré depuis vingt-cinq ans. Le retour en France des touristes internationaux devrait être très progressif. Le groupe estime qu'il ne devrait retrouver le niveau de 2019 qu'en 2024. Le Bon Marché ou Le BHV pâtissent également du télétravail et des nouvelles restrictions à l'utilisation de la voiture dans la capitale. Le groupe Printemps, qui a obtenu un PGE de 150 millions d'euros, va fermer sept magasins en France. Pour se redresser, les acteurs misent sur le numérique et modifient leur positionnement en se tournant davantage vers la clientèle locale et en transformant les magasins en des lieux de vie.

Valeurs associées

Euronext Paris +2.71%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.