Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

OENEO: l'activité du troisième trimestre "au-dessus des attentes initiales"
AOF21/01/2021 à 18:28

(AOF) - Le groupe Oeneo a enregistré au 3ème trimestre 2020-2021 un chiffre d'affaires de 65,4 millions d'euros, en recul de -5,2% (-4,3% à taux de change constant). Une activité qui se situe "au-dessus des attentes initiales", et qui porte le chiffre d'affaires 9 mois à 196,6 millions d'euros, limitant le recul à -7,3% (-6,2% à taux de change constants) depuis le début de l'exercice. Le contexte sanitaire restant inchangé, le 4ème trimestre devrait s'inscrire dans la continuité du 3ème trimestre, indique Oeneo.

La Division Bouchage réalise un bon troisième trimestre en enregistrant un chiffre d'affaires de 43,5 millions d'euros, parvenant à réitérer quasiment le niveau d'activité du 3ème trimestre de l'exercice précédent (baisse de seulement -1,1% à taux de change constant), grâce au gain de nouveaux clients dans un contexte qui les incite pourtant à la prudence. Le recul depuis le début de l'exercice se limite ainsi à 4,9% à taux de change constant. Toutes gammes confondues, la Division a franchi le cap des 1,5 milliard de bouchons en liège vendus sur les 9 premiers mois de l'exercice.

La division Elevage enregistre un chiffre d'affaires de 21,8 millions d'euros en retrait de 2,7 millions d'euros. La majeure partie de cette évolution s'explique par la baisse des commandes sur le marché américain, conséquence des importants incendies en Californie. Sur 9 mois, la Division affiche un recul conjoncturel modéré de 9,2% conforme à ses projections initiales.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Réduction de l'emprunte carbone pour les produits d'entretien

Suite aux préoccupations environnementales croissantes des consommateurs, les lessives, produits d'entretien de la maison bio ou verts sont en plein essor. De même que le créneau des produits naturels, comme le bicarbonate de soude, le savon noir ou le vinaigre ménager. Les bonnes performances de petites marques comme YOU, Maison Verte (groupe Swania) ou L'Arbre Vert incitent les géants du secteur à prendre un virage écologique. Swania est le numéro deux des produits d'entretien écologiques derrière L'Arbre Vert.

Le groupe Unilever va investir 1 milliard d'euros pour abandonner complètement les produits chimiques dérivés de combustibles fossiles pour ses produits d'entretien et de nettoyage d'ici à 2030.

Difficultés inédites pour les grands magasins

Le secteur doit affronter une conjonction d'épreuves inédites suite à la crise sanitaire : fermeture des points de vente, désertion des clients internationaux et désaffection des Français pour la mode. Les Galeries Lafayette vont perdre la moitié de leur chiffre d'affaires cette année (soit 1,7 milliard d'euros) et subir des pertes d'exploitation très significatives, comme ils n'en ont jamais enregistré depuis vingt-cinq ans. Le retour en France des touristes internationaux devrait être très progressif. Le groupe estime qu'il ne devrait retrouver le niveau de 2019 qu'en 2024. Le Bon Marché ou Le BHV pâtissent également du télétravail et des nouvelles restrictions à l'utilisation de la voiture dans la capitale. Le groupe Printemps, qui a obtenu un PGE de 150 millions d'euros, va fermer sept magasins en France. Pour se redresser, les acteurs misent sur le numérique et modifient leur positionnement en se tournant davantage vers la clientèle locale et en transformant les magasins en des lieux de vie.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.74%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer