Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Nvidia : la prévision de revenus n'est pas à la hauteur des attentes
information fournie par AOF26/05/2022 à 09:35

(AOF) - Des comptes de Nvidia, les investisseurs ont retenu les prévisions décevantes de revenus. Au premier trimestre, clos début mai, le spécialiste des processeurs et cartes graphiques a vu son bénéfice net reculer de 15% à 1,62 milliard de dollars, soit 64 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 1,36 dollar, soit 7 cents de mieux que le consensus Refinitiv IBES. Les revenus ont bondi de 46% pour atteindre le niveau de 8,29 milliards de dollars, dépassant les attentes : 8,1 milliards de dollars.

Ses produits pour les centres de données ont représenté un chiffre d'affaires record de 3,75 milliards de dollars, en progression de 83%. Les revenus des produits dédiés aux jeux ont progressé de 31% à 3,62 milliards de dollars, également un plus haut historique.

La déception est venue des perspectives.

Sur le trimestre en cours, Nvidia cible en moyenne des revenus de 8,1 milliards de dollars, plus ou moins 2%. Cette prévision est inférieure aux projections de Wall Street de 8,45 milliards de dollars. La Russie et le confinement en Chine ont amputé cette prévision de 500 millions de dollars.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Fortes ambitions du Japon

Le gouvernement japonais cherche à revitaliser son industrie des puces électroniques, avec l’objectif de tripler le chiffre d’affaires en 2030 par rapport à 2020. Le secteur nippon représenterait alors l’équivalent de 100,3 milliards d’euros, sur un marché mondial qui croît fortement. La SIA (Semiconductor Industry Association) considère que le Japon ne représentait plus que 10% de la production mondiale l’an passé, derrière les Etats-Unis (47%) et la Corée du Sud (19%). Le pays dominait pourtant le marché mondial des puces avec 51% de la production, à la fin des années 1980. Le taïwanais TSMC a déjà choisi de créer une usine de 7 milliards de dollars au Japon, en partenariat avec Sony. Elle devrait être financée pour moitié par des subventions publiques.

Constructeurs informatiques : un recul des ventes qui devrait perdurer en 2022 - La tendance à la dégradation des ventes d'ordinateurs observée depuis le second semestre 2021 devrait se poursuivre et conduire à une baisse annuelle du nombre de PC commercialisés en 2022, excepté sur le segment professionnel. Ce créneau se porte bien car il bénéficie de l’essor du télétravail, qui impose aux entreprises d’acquérir des flottes d'ordinateurs portables. IDC prévoit ensuite que les ventes en volumes bénéficieront d’une hausse annuelle moyenne de 3,3% jusqu'en 2025. Elle devrait essentiellement provenir des achats de notebooks.

Valeurs associées

NASDAQ +3.04%

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.