Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Numericable reste ferme sur SFR, confirme ses objectifs

Reuters12/03/2014 à 13:43

NUMERICABLE CONFIRME SES OBJECTIFS

PARIS (Reuters) - Le câblo-opérateur Numericable a annoncé mercredi des résultats 2013 en recul mais confirmé l'ensemble de ses objectifs, et il a défendu son projet de prise de contrôle de SFR.

Sa maison mère Altice, en concurrence avec Bouygues pour racheter la filiale télécoms de Vivendi, a de son côté fait savoir qu'elle ne modifierait pas son offre.

"Elle est valide depuis le 5 mars, je n'ai pas de raison de la modifier et je n'ai qu'une parole", déclare au quotidien Les Echos son président, Patrick Drahi.

Dans le cadre de son offre sur SFR, valable jusqu'à vendredi, Altice propose à Vivendi 10,9 milliards d'euros en numéraire et 32% de l'entité combinée.

"On est dans la création de valeur, pas dans la réduction de coûts", a déclaré lors d'une conférence de presse le PDG de Numericable, Eric Denoyer.

Le dirigeant a ajouté que Numericable n'aurait pas besoin de céder d'actifs en cas de prise de contrôle de SFR et que des synergies pourraient être dégagées entre les deux sociétés dès 2014.

Bouygues, qui peut se prévaloir du soutien apporté dimanche par le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, propose de son côté à Vivendi 10,5 milliards d'euros en numéraire et une participation de 46% dans l'ensemble constitué de Bouygues Telecom et SFR.

Il prévoit en outre de vendre à son rival Iliad, maison mère de l'opérateur Free, la totalité de son réseau et de ses fréquences mobiles.

En Bourse, l'action Numericable perd 18% depuis que Bouygues a présenté son offre concurrente sur SFR le 5 mars. A 11h37 mercredi, elle progresse de 3,7% à 25,085 euros, donnant une capitalisation boursière de plus de 3,1 milliards d'euros.

NOMBRE D'ABONNÉS EN HAUSSE DE 5%

Numericable a confirmé mercredi les objectifs annoncés lors de son introduction en Bourse, qui incluent une croissance annuelle de son chiffre d'affaires de 2% à 5% entre 2014 et 2016, une accélération de ses investissements sur la période et une marge de résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajustée proche de 50% en 2016.

La société table également sur une baisse de 40 millions d'euros de ses frais financiers en 2014.

Numericable a enregistré au titre de 2013 un résultat net part du groupe de 65 millions d'euros (-32,3%), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de 616 millions (-0,5%) et un chiffre d'affaires de 1.314 millions (+0,9%).

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 86,1 millions, un Ebitda de 604,5 millions et un chiffre d'affaires de 1,3 milliard d'euros.

Numericable a vu ses investissements progresser de 12% en 2013, à 320 millions d'euros, en raison du déploiement de son réseau.

Sa base totale d'abonnés a progressé de 5% l'an dernier pour atteindre 1,709 million, avec un revenu moyen par abonné de 41,90 euros à fin 2013 (+2,7%).

Détenu à 40% par Altice, Numericable a fait son entrée à la Bourse de Paris en novembre en profitant de l'intérêt actuel des investisseurs pour le câble en Europe.

Le numéro un du câble en France veut se marier avec SFR pour allier leurs atouts respectifs dans le fixe et le mobile.

La société a estimé mercredi que son offre constituait "le projet industriel le plus solide et le plus crédible pour le secteur des télécoms en France" et que son projet sécurisait "l'emploi et l'investissement dans les deux entités et chez les sous-traitants de toute la filière".

(Benjamin Mallet et Leila Abboud, édité par Dominique Rodriguez)

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.