Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Novartis verse $729 millions pour mettre fin à un litige aux USA
Reuters02/07/2020 à 10:36

par Jonathan Stempel

NEW YORK, 2 juillet (Reuters) - Novartis AG NOVN.S a accepté de payer plus de 729 millions de dollars (647 millions d'euros) pour mettre fin aux poursuites engagées par le gouvernement américain qui l'accuse d'avoir distribué des dessous-de-table à des médecins et des patients, a déclaré mercredi le ministère américain de la justice.

Le groupe pharmaceutique suisse, accusé d'une part d'avoir organisé des dizaines de milliers de conférences de façade pour rémunérer des médecins en honoraires exorbitants, dîners somptueux et alcools fins pour les inciter à prescrire ses médicaments contre les maladies cardio-vasculaires et le diabète, devra verser 601,70 millions d'euros pour ce chef d'accusation.

Il devra également s'acquitter de 45,48 millions d'euros pour avoir pris en charge, par le biais de trois fondations caritatives, le tiers-payant de patients se faisant prescrire certains de ses médicaments.

Un porte-parole de Novartis a précisé que des dispositions financières avaient déjà été prise pour régler ces frais juridiques.

Le titre du groupe reculait de 0,4% dans la matinée à la Bourse de Zurich.

Pour Audrey Strauss, procureure fédérale par intérim à Manhattan, ces règlements à destinations de médecins sont "tout simplement des pot-de-vin".

Les programmes fédéraux de santé remboursent des centaines de millions de dollars de prescriptions entachés par la corruption, a-t-elle souligné.

"Ces paiements en espèces et en cadeaux somptueux interfèrent avec le devoir des médecins de choisir le meilleur traitement pour leurs patients et augmente le coût des médicaments pour tous", a déclaré Audrey Strauss dans un communiqué.

Dans le cadre de ces accords, Novartis a accepté de réduire le nombre de ses conférences et de signer un protocole de bonne conduite sur cinq ans.

"Nous sommes une société différente aujourd'hui, avec une nouvelle direction à sa tête, une culture d'entreprise plus forte et un engagement éthique plus étendu", a déclaré le directeur général de Novartis Vas Narasimhan.

(Nate Raymond, Michael Shields; version française Kate Entringer, édité par Jean-Michel Bélot)

Valeurs associées

SIX Swiss Exchange -0.19%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4909.51 +0.41%
3.425 +30.93%
13.706 +3.07%
1.17375 -0.02%
33.24 +1.36%

Les Risques en Bourse

Fermer