1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelles perquisitions chez Volkswagen en Allemagne
Reuters20/03/2018 à 10:35

NOUVELLES PERQUISITIONS CHEZ VOLKSWAGEN EN ALLEMAGNE

BERLIN (Reuters) - Volkswagen a annoncé mardi que son siège social avait à nouveau fait l'objet de perquisitions par le ministère public allemand début mars, dans le cadre d'une enquête sur le scandale des émissions diesel, confirmant ainsi une information de la presse.

L'hebdomadaire WirtschaftsWoche écrit mardi que le parquet de Brunswick a ouvert une nouvelle enquête sur des soupçons de manipulation de marché chez Volkswagen afin de déterminer si le constructeur a minimisé les émissions de dioxyde de carbone (CO2) d'un nombre de véhicules plus élevé qu'il ne l'a reconnu publiquement.

Des perquisitions ont été menées début mars, a confirmé mardi le constructeur automobile allemand, sans autre précision.

Le parquet de Brunswick a procédé début mars à des perquisitions dans 13 bureaux du siège de Wolfsburg et a saisi des documents et des fichiers informatiques qui seront examinés dans les prochaines semaines, rapporte WitschaftsWoche, citant un porte-parole des enquêteurs.

Le parquet a dit vérifier un communiqué publié par Volkswagen le 9 décembre 2015, s'interrogeant sur l'aspect réglementaire de son contenu et se demandant s'il n'aurait pas pu être à l'origine d'une éventuelle manipulation de marché, ajoute WirtschaftsWoche.

Volkswagen a dit qu'il pensait avoir respecté les exigences réglementaires gouvernant de tels communiqués "ad hoc", écrit encore WirtschaftsWoche.

L'action VW ne réagit guère à ces informations, se traitant en hausse de 0,53% en Bourse de Francfort, vers 8h45 GMT.

VW avait déclaré en décembre 2015 qu'au vu de ses propres investigations, la consommation de carburant, et donc les émissions de CO2, avaient été sous-évaluées sur 36.000 véhicules au plus, soit bien moins qu'une première estimation du constructeur tournant autour de 800.000 véhicules et communiquée cinq semaines auparavant.

Il avait également dit qu'il n'avait trouvé aucune preuve de modification illicite des données d'émission de CO2, une déclaration qui avait eu un caractère apaisant après la tourmente déclenchée par la révélation de la tricherie aux tests d'émissions polluantes aux Etats-Unis en septembre 2015.

Le parquet de Brunswick n'était pas disponible dans l'immédiat.

(Victoria Bryan et Jan Schwartz, Claude Chendjou et Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Valeurs associées

Euronext Paris -100.00%
XETRA +1.10%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • abelia
    20 mars11:04

    La suppression de mon message en est une confirmation....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer