1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelle journée de mobilisation des fonctionnaires le 22 mai
Reuters10/04/2018 à 20:59

 (Actualisé avec précision § 1)
    PARIS, 10 avril (Reuters) - Les sept organisations
syndicales de la Fonction publique à l'origine de la
manifestation nationale de fonctionnaires le 22 mars ont appelé
mardi à une nouvelle journée de grèves et de manifestations le
22 mai, a annoncé Nathalie Makarski, président de la CFE-CGC des
fonctionnaires. 
    Comme pour la dernière journée de mobilisation, la CFE-CGC,
CFTC, CGT, FA-FP, FO, FSU et Solidaires dénoncent le projet de
réforme de la fonction publique et appellent à défendre leur
pouvoir d'achat. 
    Le gouvernement prévoit la suppression de 120.000
fonctionnaires d'ici la fin du quinquennat dans le cadre de son
projet de réforme plan Action publique 2022. 
    Il entend aussi "dynamiser" le dialogue social en touchant
aux instances représentatives du personnel, favoriser le recours
aux contractuels, introduire une rémunération au mérite et
faciliter la mobilité des fonctionnaires - en mettant notamment
en place un plan de départs volontaires.  
    Lundi, le gouvernement a ouvert le bal des concertations en
abordant le chantier du dialogue social. L'ensemble des
organisations syndicales, mis à part la CFDT fonction publique
qui préfère attendre l'issue de ces discussions, ont dénoncé une
absence de dialogue.  
    Le secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des
Comptes publics, Olivier Dussopt, a assuré mardi sur BFM TV
qu'il n'y avait pas de "logique purement budgétaire". Ces
discussions doivent s'étaler sur un an, selon lui. 

 (Caroline Pailliez, édité par Yves Clarisse)
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4154.58 0.00%
33.53 0.00%
33.85 -2.31%
1.845 0.00%
2.205 0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer