1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nouvelle contraction de l'activité dans le privé en juin

Reuters03/07/2014 à 11:54

LA CONTRACTION DE L?ACTIVITÉ DANS LE SECTEUR PRIVÉ FRANÇAIS S?EST ACCENTUÉE EN JUIN

PARIS (Reuters) - L'activité dans le secteur privé en France s'est de nouveau contractée en juin après être repassée dans le rouge le mois précédent, selon les résultats définitifs de l'enquête PMI publiés jeudi par Markit.

L'indice des services a reculé à 48,2, soit le même niveau qu'annoncé en première estimation, après 49,1 en mai, restant sous la barre des 50 qui sépare croissance et contraction de l'activité.

L'indice composite, qui combine l'industrie et les services, est ressorti de son côté à 48,1, très légèrement supérieur à la première estimation (48,0), après 49,3 un mois plus tôt.

"Après la stagnation du PIB observée au premier trimestre 2014, l'économie française ne semble toujours pas, pour l'heure, s'engager sur le chemin de la reprise", estime Duncan Head, économiste chez Markit.

Les entreprises du secteur des services interrogées par Markit ont de nouveau fait état d'une baisse de leurs nouveaux contrats. L'emploi continue quant à lui à reculer.

Selon Markit, "les prestataires de services français restent optimistes quant à une amélioration prochaine de la conjoncture, ce malgré certains signes de ralentissement de la demande".

(Jean-Baptiste Vey, édité par Marc Joanny)

8 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • devcor
    03 juillet12:04

    L'Agence Française de Propagande (AFP) est plus intéressée par les pseudos démêlés judiciaires de Sarkozy que par ce type d'information qui montre à quel point la politique de ce gouvernement de fonctionnaires est en train de tuer le pays. L'organe de presse du PS ne sort aucune dépêche sur ce sujet.

    Signaler un abus

  • pierry5
    03 juillet11:24

    Contraction de l'activité privée, de l'industrie, hausse du chômage, de la précarité, explosion de la dette publique, immigration accrue ( 5000 en une semaine rien qu'en Italie ) pour la France principalement, départ des gens fortunés et j'en passe............. Ce qui ont un peu d'économie auraient intérêts à faire très attention parce que ça va barder bientôt.

    Signaler un abus

  • M2286010
    03 juillet11:01

    Mais les entreprises privées ne servent à rien, qu'à engraisser leurs patrons (éventuellement quelques politiques). Seule la fonction publique est importante et permet de distribuer avantages, retraites honteusement surévaluées, etc, etc...De plus, se sont les seuls qui votent correctement. François H. Manuel V.

    Signaler un abus

  • d.e.s.t.
    03 juillet10:22

    Les intermittents de la politique socialiste détruisent peu à peu notre société civile pour conserver des avantages indécents et iniques aux 5 millions de fonctionnaires dont 1,5 million sont inutiles (en comparant à l'Allemagne)!

    Signaler un abus

  • soulamer
    03 juillet10:19

    Bosse toi du prive faut que tu assures les retraites et le salaires des glaundeux de fonction publique qui en plus pour la plus part ne viendront jamais chez toi pas belle la vie

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

4825.94 +1.76%
CGG
1.114 +3.34%
1.13183 -0.32%
0.116 +19.96%
1.9205 +6.10%

Les Risques en Bourse

Fermer