Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nouvelle chute des commandes automobiles en août en France

Reuters19/09/2012 à 15:29

CHUTE DE 20% DES COMMANDES DE VOITURES RENAULT EN AOÛT EN FRANCE

PARIS (Reuters) - Les commandes de véhicules légers en France ont continué de baisser en août, traditionnellement un petit mois pour le marché mais qui n'a pas inversé la tendance attentiste observée avant l'été chez les particuliers comme chez les professionnels.

Les commandes de voitures et d'utilitaires légers ont reculé de 8,5% par rapport à août 2011, après une chute de 16% des commandes de voitures en juin et une baisse de 10% en mai, écrit mercredi la publication mensuelle spécialisée La Lettre VN Auto K7, en se fondant sur une enquête réalisée auprès de 34 groupes de distribution automobile.

Les chiffres des commandes de juillet n'étaient pas disponibles en raison de la coupure estivale.

"La baisse constatée en août 2012 est plus importante que prévu", commente La Lettre VN, dont Reuters a obtenu une copie. "Elle confirme la tendance baissière des derniers mois et entraîne une guerre des prix sur tous les segments."

La marque Renault reste à la peine, avec une chute de 20% des commandes en août en attendant le lancement de la Clio 4 au Mondial de l'auto à la fin du mois. En revanche, Dacia, autre marque du groupe au losange, a vu ses commandes bondir de 28% grâce notamment au monospace Lodgy fabriqué au Maroc, nouvelle illustration du fossé qui se creuse entre les généralistes et le low cost.

Chez PSA, Citroën a ramené à 5,3% la baisse de ses commandes grâce au duo C3/DS3 tandis que les commandes de Peugeot ont reculé de 9% bien que la nouvelle 208 semble prendre son envol dans les ventes.

"Ce qui inquiète surtout, c'est l'attentisme des professionnels", poursuit la publication. "Il existe une véritable peur autour d'un changement de fiscalité sur le diesel. La conséquence à long terme étant une chute abyssale de la valeur résiduelle des véhicules motorisés diesel."

Selon la Lettre VN, le marasme qui frappe les généralistes touche aussi Fiat (-24%) ou Ford (-16%). En revanche, Volkswagen tire encore son épingle du jeu malgré une baisse de 5% de ses commandes sur le mois.

Gilles Guillaume, édité par Gwénaëlle Barzic

Mes listes

valeur

dernier

var.

51.175 +1.53%
2948.69 +0.79%
5 +2.46%
13.235 +0.65%
1.445 +1.05%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.