1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nouveau revers pour les vélos Gobee.bike, qui quittent Paris

Reuters23/02/2018 à 17:14

NOUVEAU REVERS POUR LES VÉLOS GOBEE.BIKE, QUI QUITTENT PARIS

PARIS (Reuters) - Les vélos en libre-service de Gobee.bike, reconnaissables à leur couleur verte, ont pratiquement disparu de Paris, où la start-up hongkongaise avait été pionnière.

Selon plusieurs sources, l'entreprise a même cessé complètement ses activités dans la capitale française, cinq mois environ après avoir mis en circulation une flotte de plusieurs centaines de bicyclettes sans borne.

La start-up n'a pas répondu aux questions de Reuters.

Gobee.bike, dont les vélos sont massivement vandalisés, s'était déjà retiré de Bruxelles, Lille et Reims au mois de janvier.

La semaine dernière, l'entreprise a également annoncé son retrait d'Italie en précisant que 60% de son parc en Europe avait été endommagé ou volé.

Trois concurrents, dont les vélos ont fleuri sur les trottoirs parisiens, tentent de se faire une place sur ce marché apparemment précaire : le singapourien oBike, avec 1.800 bicyclettes grises et orange, ainsi que les chinois Ofo (un millier) et Mobike (plusieurs milliers).

Avec ses pneus sans chambre à air, ses roues sans rayons et son mécanisme sans chaîne, le modèle de Mobike semble le mieux armé pour résister aux mutilations en tout genre, selon des associations d'utilisateurs.

Ces milliers d'engins sont apparus dans les rues de Paris au moment où la ville connaît des difficultés avec ses Velib à la suite d'un changement d'opérateur, le marché ayant été retiré à JCDecaux au profit de la start-up Smovengo.

Au début du mois, seules 200 stations environ étaient en état de marche, loin de l'objectif de 1.400 à fin mars.

(Geert de Clercq, édité par Simon Carraud)

Valeurs associées

-2.29%

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mxnagg
    24 février18:31

    En Chine les Chauffeurs de Taxi ont l'interdiction d’être indépendant et l'obligation d’être affilie a une entreprise de Taxi d'Etat. Donc ils n'ont aucun intérêt a détruire des vélos ( au contraire ) plus il y a de moyen alternatif et moins ils ont la pression. En France il suffit de dire que tous chauffeur de Taxi prit en Flag de Sabotage perdra sa License pour regler le probleme de Vandalisme

    Signaler un abus

  • poukave
    24 février17:11

    c'est vrai que les premières semaines ont été un peu chaotiques à Pékin mais si vous y allez aujourd'hui, les vélos sont rangés proprement sur les trottoirs !!

    Signaler un abus

  • a.guer
    24 février12:00

    J'espère que Paris et les autres villes françaises vont éviter ce qu l'on voit à Pékin : des MILLIERS de vélos orange ou jaunes amassés dans les rues, barrant le passage aux piétons , bref le symbole même du gaspillage

    Signaler un abus

  • laniakea
    24 février10:49

    C'est dommage, ils sont beaux ces vélos.

    Signaler un abus

  • laniakea
    24 février10:47

    On est une population de sauvages. Ce genre de projet n'est pas compatible chez nous.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.