Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nordea : Perspectives économiques nordiques - Des vents contraires

Kiidline04/09/2014 à 10:50

L'économie mondiale est encore confrontée à des vents contraires. La reprise économique observée en début d'année, est l'objet de plus en plus d'incertitudes en raison de la recrudescence des tensions géopolitiques.

Selon les nouvelles prévisions économiques de Nordea, l'Europe va continuer à retenir l'attention, entre tensions à l'Est et signes de fébrilité de l'économie depuis le printemps dernier.

A l'image des différentes économies de la planète, les pays nordiques suivent diverses trajectoires. Depuis la publication de nos dernières prévisions, au mois de juin, l'économie norvégienne a surpris par son évolution, meilleure qu'attendu. A contrario, l'économie suédoise n'a pas été à la hauteur des attentes. Au Danemark, le rythme de la reprise est modéré, tandis que la Finlande a testé de nouveaux points bas. « Nous anticipons une croissance globale en voie d'amélioration, de 1,3% cette année à 2% en 2016 » déclare Helge J. Pedersen, Global Chief Economist chez Nordea.

Pourtant réputée pour sa robustesse, l'économie suédoise a déçu, notamment parce que les exportations, contrairement aux attentes, n'ont pas progressé de la même manière que la demande domestique. La croissance du PIB ne risque donc pas d'accélérer brutalement. Les conditions financières d'emprunt plus favorables pour les ménages, se traduisent par une hausse de la consommation, une hausse des prix immobiliers et le développement du secteur immobilier résidentiel.

A l'opposé, l'économie norvégienne a positivement surpris et les indicateurs les plus récents confirment la solidité économique du pays. La croissance assez robuste de la consommation va contribuer au soutien de la croissance économique globale dans les années à venir, même si 2015 pourrait être synonyme de coup de frein en raison d'une baisse substantielles des investissements pétroliers.

Aujourd'hui, nous constatons une reprise économique erratique au Danemark. Celle-ci est en partie soutenue par les dépenses de consommation, qui s'établissent dans une fourchette haute de leur cycle. Nous pensons que cette tendance restera intacte dans les années à venir, en corrélation avec l'amélioration du marché de l'emploi et la croissance des salaires réels, qui soutiennent l'expansion des revenus disponibles des ménages.

En Finlande, nous ne voyons pas de signes de renforcement de la croissance des exportations. Après un début d'année prometteur, la tendance pour les commandes de biens manufacturiers est encore indécise. Le PIB risque probablement de se contracter en 2014 pour la troisième année consécutive. En raison des sanctions infligées à la Russie, nous n'attendons pas de retour de la croissance du PIB, même modeste, avant 2015. Ce scénario signifie que la Finlande n'est pas loin d'une quatrième année de contraction.

Real Growth, %

  2013 2014E 2015E 2016E
World 3.1 3.4 3.8 3.9
G3 1.2 1.6 2.2 2.2
BRIC 5.8 5.7 5.8 5.9
Nordics 1.0 1.3 1.6 2.0
Sweden 1.6 1.9 2.5 2.3
Norway 2.0 2.3 1.5 2.2
Denmark 0.4 0.5 1.3 1.7
Finland -1.2 -0.5 0.3 1.2




A propos de Nordea Asset Management
Nordea Asset Management gérant 160 milliards d'euros*, fait partie du groupe Nordea, le plus grand groupe financier du Nord de l'Europe, avec 248 milliards d'euros d'actifs sous gestion*. Cette unité commercialise une gamme de fonds sélectionnés avec soin à travers le monde entier via un réseau actif de distributeurs, parmi lesquels des banques, des gestionnaires d'actifs, des conseillers financiers indépendants et des compagnies d'assurance.
Nordea Asset Management est présent à Cologne, Copenhague, Francfort, Helsinki, Londres, Luxembourg, Madrid, Milan, New-York, Oslo, Paris, Sao-Paulo, Singapour, Stockholm, Vienne et Zurich. Cette présence locale marque la volonté de Nordea d'être toujours accessible pour ses clients et de leur offrir le meilleur service.
Son produit phare est la SICAV Nordea 1, qui offre une solide gamme de produits « multi-boutique » de grande qualité. Cette dernière a vu ses encours progresser régulièrement grâce au succès de ses produits gérés activement, tels que les fonds actions de type Value et Growth, thématiques et sectoriels, ainsi que des produits multi-asset, long/short, obligataires et monétaires.

*au 30.06.2014

Pour plus d'information, veuillez contacter:
Marc Olivier, Directeur général France, +33 156 43 50 23, Marc.Olivier@nordea.com 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.