1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nissan reprend l'essentiel de sa production au Japon
Reuters07/11/2017 à 09:58

    TOKYO, 7 novembre (Reuters) - Nissan  7201.T  a relancé 
mardi la production de ses véhicules sur la plupart de ses sites 
au Japon qu'il avait suspendue après avoir constaté que 
certaines vérifications finales étaient effectuées par des 
inspecteurs non agréés. 
    Le ministère des Transports nippon a donné son feu vert aux 
changements apportés aux procédures d'inspection, mais cette 
reprise intervient alors que le constructeur a fait état de 
nouvelles informations dévoilées par une enquête indépendante. 
Celle-ci montre que les inspecteurs n'ont pas été correctement 
formés. 
    L'enquête a montré que les candidats n'avaient pas bénéficié 
du nombre adéquat d'heures de formation, déclare le groupe 
japonais dans un communiqué. 
    On ignore dans l'immédiat si ces nouvelles révélations sont 
susceptibles d'avoir des implications en matière de 
réglementation pour Nissan. 
    Nissan a indiqué qu'il procédait à une nouvelle formation 
des inspecteurs. 
    L'entreprise a suspendu le 19 octobre la production de tous 
ses véhicules dans ses usines au Japon après avoir constaté que 
certaines vérifications finales étaient toujours effectuées par 
des inspecteurs non agréés dans trois de ses sites.   
    Ces pratiques fautives ont déjà obligé Nissan à rappeler 1,2 
million de nouvelles voitures vendues au Japon au cours des 
trois dernières années. 
    Le ministère des Transports exige que tous les véhicules 
vendus au Japon soient certifiés, une obligation qui ne 
s'applique pas aux voitures exportées. 
    Nissan a déjà annoncé que ses ventes sur son marché 
intérieur avaient chuté d'environ 50% sur un an au mois 
d'octobre.   
 
 (Naomi Tajitsu; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service 
français, édité par Juliette Rouillon) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer