Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Nissan maintient sa prévision après un 3e trimestre en hausse

Reuters08/02/2012 à 14:55

RÉSULTATS EN HAUSSE POUR NISSAN AU 3E TRIMESTRE

par Chang-Ran Kim

YOKOHAMA, Japon (Reuters) - Nissan a fait état mercredi d'une hausse de 3,6% de son résultat d'exploitation trimestriel grâce à une demande soutenue, et a maintenu sa prévision de résultat net pour l'exercice à fin mars, la plus élevée parmi les grands constructeurs automobiles japonais.

Pour l'exercice 2011-2012 qui sera clos le 31 mars, Nissan, dont Renault détient 43% du capital, maintient sa prévision de bénéfice net à 290 milliards de yens (2,8 milliards d'euros). Le leader japonais, Toyota, a prévu un bénéfice net annuel de 200 milliards de yens. Le numéro trois, Honda, anticipe un profit de 215 milliards de yens.

"On dirait que la société fait plutôt bien comparé à Toyota et Honda", commente Hiroyuki Fukunaga, chez Investrust.

"Voilà des résultats positifs. Mais je ne suis pas sûr que le cours de Bourse de Nissan monte comme celui de Toyota aujourd'hui. La révision à la hausse de Toyota a suscité des espoirs pour le prochain exercice, alors que Nissan semble aller à vitesse de croisière", ajoute-t-il.

L'action Toyota a bondi de 5% mercredi au lendemain de la révision à la hausse d'un tiers de la prévision de résultat du groupe.

Nissan a également maintenu sa prévision de résultat d'exploitation à 510 milliards de yens pour l'exercice, alors que le marché anticipe 547 milliards de yens, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Au titre de son troisième trimestre, à fin décembre 2011, Nissan affiche un résultat d'exploitation de 118,1 milliards de yens (1,15 milliard d'euros). Le marché attendait 122,6 milliards de yens. Le bénéfice net a crû de 3,2% à 82,67 milliards de yens.

Nissan appliquant la réglementation comptable japonaise, les résultats réalisés par les coentreprises en Chine sont inclus dès le bénéfice d'exploitation. Toyota et Honda tiennent une comptabilité aux normes américaines. Le résultat des JV en Chine est inclus dans le bénéfice net.

Les ventes en volume du trimestre ont augmenté de 19,5% sur un an. Elles ressortent à 1,205 million de véhicules, ce qui a permis au chiffre d'affaires de croître de 11% à 2.330 milliards de yens.

POPULARITÉ DES NOUVEAUX MODÈLES

Des trois grands constructeurs automobiles nippons, Nissan a été le plus rapide à se redresser après le tremblement de terre et le tsunami au Japon et les inondations en Thaïlande qui ont perturbé la chaîne de l'approvisionnement l'an dernier. Le groupe a très vite réussi se procurer des pièces ailleurs dans son réseau mondial.

Nissan chiffre sa perte en volume à 33.000 véhicules après les inondations en Thaïlande. Toyota et Honda en ont perdu chacun plus de 200.000.

La popularité des nouveaux modèles tels que les crossovers Rogue et Juke a également aidé Nissan à gagner des parts de marché. Malgré peu de lancements de nouveaux modèles, Nissan a vendu 4,67 millions de véhicules l'an dernier, soit une hausse de 14%.

Les ventes combinées de Renault-Nissan, plus celles de l'affilié russe de Renault, AvtoVAZ, ont augmenté de 10% pour dépasser huit millions de véhicules. En volume, le groupe est numéro trois mondial derrière General Motors et Volkswagen et devant Toyota qui a été tout particulièrement affecté par les inondations en Thaïlande.

Sur les 24 prochains mois, Nissan prévoit de lancer 20 nouveaux modèles et nouvelles versions. Aux Etats-Unis, l'Altima, qui se vend bien, va être remodelée.

L'affilié de Renault travaille aussi à minimiser l'impact de la hausse du yen. Il prévoit de transférer la production de l'Infiniti JX, du Rogue et du Murano hors du Japon. Le groupe prévoit aussi d'augmenter la proportion des pièces achetées à l'étranger pour les voitures produites au Japon. Cette part devrait être de 40% en 2013, soit plus du double de ce qu'elle était en 2009 dans le cadre d'un dollar prévu à 85 yens.

Nissan vise une marge d'exploitation de 8% d'ici la fin de son plan de six ans qui prendra fin en mars 2017, avec un taux de change de 85 yens pour un dollar. Pour cette année, la marge d'exploitation est prévue à 5,4%, avec un dollar à 79,9 yens.

L'action Nissan gagne environ 11% cette année. Elle est en retard par rapport à Toyota (+21%) et Honda (+20%). L'indice Topix est en hausse de 7%. Mercredi, Nissan a fini sur un gain de 2,4% avant la publication des résultats, alors que le Topix a gagné 1,2% et le Nikkei 1,1%.

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.