1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nissan abaisse encore sa prévision de bénéfice
Reuters24/04/2019 à 09:19

NISSAN ABAISSE ENCORE SA PRÉVISION DE BÉNÉFICE

TOKYO (Reuters) - Nissan Motor a baissé mercredi sa prévision de bénéfice annuel à un plus bas de près de dix ans, alors même que le constructeur automobile japonais doit composer avec un avenir sans Carlos Ghosn sans parler de l'évolution de ses relations avec son associé Renault.

Le constructeur automobile nippon s'attend désormais à une chute de 45% de son bénéfice d'exploitation sur l'exercice fiscal en cours clos en mars à 318 milliards de yens (2,53 milliards d'euros) contre une prévision antérieure de 450 milliards de yens en raison de dépenses liées à des extensions de garanties aux Etats-Unis, son principal marché.

Nissan a aussi abaissé son objectif de résultat à 319 milliards de yens contre 410 milliards précédemment.

Dans un communiqué, Nissan dit que ses ventes ont été affectées dans la foulée de l'arrestation de son ancien président Carlos Ghosn, ce qui a contribué à une baisse des profits au plus bas depuis l'exercice clos en mars 2010.

Il s'agit de la deuxième révision en baisse du bénéfice d'exploitation annoncé cette année par le constructeur dont le directeur général Hiroto Saikawa tente de tirer un trait sur l'héritage Carlos Ghosn en refondant la gouvernance et en tentant de rééquilibrer les rapports avec Renault, son principal actionnaire.

Nissan, qui doit annoncer ses résultats annuels le 14 mai, a du mal à revoir sa politique d'offres promotionnelles pour vendre ses modèles aux Etats-Unis. Cette politique est poursuivie depuis plusieurs années aux fins de gagner des parts de marché.

A la suite de ce nouvel abaissement d'objectif de son partenaire, Renault, qui détient 43,4% de Nissan, voit son titre perdre près de 5% dans les premiers échanges à la Bourse de Paris.

(Naomi Tajitsu, Marc Joanny et Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Valeurs associées

Tradegate -2.21%

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • dchatene
    24 avril10:25

    Et c'est pour cela qu'il lui faut un bouc-emmissaire en l'occurrence Carlos ghon qui n"assurait plus la direction de nissan depuis 2016...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer