Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nicolas Ghesquière nommé directeur artistique de Louis Vuitton

Reuters04/11/2013 à 20:19

NICOLAS GHESQUIÈRE NOMMÉ DIRECTEUR ARTISTIQUE DE LOUIS VUITTON

par Pascale Denis

PARIS (Reuters) - Louis Vuitton, la marque phare du groupe LVMH et première griffe mondiale de luxe, a annoncé lundi avoir choisi Nicolas Ghesquière à la direction artistique de ses collections féminines de prêt-à-porter et d'accessoires.

Le couturier de 42 ans, proche de Delphine Arnault, nommée directrice générale adjointe de la griffe en juin dernier, était largement pressenti pour succéder à Marc Jacobs, parti à la fin octobre pour se concentrer sur sa propre marque qu'il espère mettre en Bourse. et

Nicolas Ghesquière, artisan du renouveau de Balenciaga (groupe Kering) qu'il a quitté il y a près d'un an, compte parmi les créateurs les plus doués de sa génération.

Mais le designer français ne chapeautera pas l'ensemble de la direction artistique de Vuitton.

Il sera en charge du prêt-à-porter et des accessoires féminins, mais pas des lignes dites "permanentes" de maroquinerie qui regroupent les classiques de la marque, comme les derniers modèles haut de gamme, le "Capucines" ou le "Vivienne", qui sont placées sous la houlette du designer italo-canadien Darren Spaziani.

Ce dernier a été nommé, en septembre, à la direction artistique de la maroquinerie haut de gamme de Vuitton, fer de lance du repositionnement de la marque sur des produits plus exclusifs.

"Cette nomination est un signe fort de Louis Vuitton qui cherche assurément à se transformer en faisant appel à l'un des plus talentueux créateurs de sa génération", commente Serge Carreira, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris, pour qui le couturier a "le talent pour réussir", malgré un changement d'échelle considérable entre une "petite" maison et une marque dont les ventes dépassent 7,0 milliards d'euros.

MOMENT CHARNIÈRE

L'arrivée de Nicolas Ghesquière intervient à un moment charnière pour Louis Vuitton, principal centre de profit de LVMH, dont la croissance marque le pas.

Après des années de hausse à deux chiffres et une phénoménale expansion de son réseau de boutiques (près de 500 aujourd'hui), la croissance organique du maroquinier est tombée aux environ de 2% au troisième trimestre, après seulement 5% au deuxième, pesant sur les perspectives de croissance et de résultats de l'ensemble du groupe LVMH qui signe une des plus mauvaises performances boursières du secteur du luxe.

Sa taille constitue un vrai défi. La clientèle du luxe s'est lassée de produits peu distinctifs en toile monogrammée et recherche des sacs plus exclusifs qui font le succès d'Hermès ou de Bottega Veneta (groupe Kering), dont la croissance a atteint 16% au troisième trimestre.

Pour retrouvé son attractivité, la marque a donc entamé un repositionnement de son offre sur davantage de sacs en cuir haut de gamme - oscillant autour de 3.000 euros - mais dont les marges sont inférieures à celles des célèbres toiles enduites, et dont la montée en puissance sera plus longue qu'attendu.

"Nicolas Ghesquière compte parmi les designers préférés des spécialistes les plus sophistiqués de la mode. Il pourrait contribuer positivement au repositionnement de la marque", commente Mario Ortelli, analyste de Bernstein.

Sa première collection sera présentée en mars 2014.

Les collections masculines de Vuitton restent quant à elles placées sous la houlette de Kim Jones, en poste depuis 2011.

Edité par Jean-Michel Bélot


Mes listes

valeur

dernier

var.

45.51 +1.13%
21.75 +0.46%
13.585 +0.63%
120.93 +0.15%
20.3 +5.73%
6.592 -1.02%
82.14 +1.68%
0.77 -3.75%
18.537 +0.04%
21.09 -0.33%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.