1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nice : les nouvelles rames de TER trop hautes pour passer en Italie
Le Parisien02/07/2015 à 20:34

Nice : les nouvelles rames de TER trop hautes pour passer en Italie

En mai 2014, le Canard enchaîné dénonçait la commande de 2 000 rames de trains régionaux trop larges. Cette affaire «comiquement dramatique» comme l'avait qualifiée Frédéric Cuviller, sécrétaire d'Etat aux Transports avait coûté 50 millions d'euros pour le rabotage de 1 300 quais dans des dizaines de gares SNCF, notamment en Île-de-France. L'histoire se répète mais cette fois dans les Alpes-Maritimes... Les nouvelles rames à grande capacité de TER commandées à Bombardier pour absorber l'augmentation du trafic ferroviaire entre Grasse et Vintimille, en Italie, sont cette fois trop hautes de quelques millimètres pour passer sous le tunnel entre la France et l'Italie ! .

Le blog Les naufragés du TER Grasse Vintimille a relayé l'alerte lancée sur les réseaux sociaux par d'anciens cheminots, avant que Nice Matin ne confirme qu'il faudrait ratiboiser de quelques millimètres les Regio 2N, du constructeur Bombardier, pour passer sans encombre sous le tunnel de Vintimille. Des travaux doivent être bientôt entrepris sur la ligne.

«La SNCF nous a confirmé du bout des lèvres que les Regio 2N qui devaient être enfin livrés en juillet n'iraient pas plus loin que Menton parce qu'ils ne passaient pas sous les tunnels», s'insurge Eric Sauri, le président de l'association Les naufragés du TER dans Nice matin.

« On nous a dit qu'avec l'usure les nouvelles rames risquent, à terme, de frotter les parois. Cela jouerait à quelques millimètres près mais pour avoir le feu vert de l'organisme de sécurité il est nécessaire de procéder à des travaux », explique-t-on au conseil régional qui a passé commande de ces équipements en 2010  et qui commence à être «exaspéré» par les retards accumulés dans ce dossier. D'autant que les rames ont été livrées par Bombardier et attendent sur des voies de garage depuis novembre 2014 à Marseille (Bouches-du-Rhône).

De son côté, Guillaume Pépy, le PDG de la SNCF a minimisé ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

47 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M5441845
    03 juillet15:38

    Zut, cheminots, immigrés, grévistes en tous genres ne pourront plus bloquer les trains pour se faire remarquer.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

5684.55 +0.09%
1.09125 +0.28%
1.52 -5.59%
52.75 -1.18%
41.045 -0.23%

Les Risques en Bourse

Fermer