Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nice-Difficultés d'indemnisation pour les victimes psychologiques

Reuters01/12/2016 à 16:31
    NICE, 1er décembre (Reuters) - Seulement 10% des victimes 
disant avoir été blessées psychologiquement par l'attentat du 14 
juillet à Nice ont reçu une avance sur indemnisation, déplore la 
Fédération nationale des victimes d'attentats et d'accidents 
collectifs (Fenvac). 
    Sur 1.200 demandes de rescapés se déclarant traumatisées au 
fonds d'indemnisation, seulement 120 ont été traitées, a précisé 
jeudi son secrétaire général, Stéphane Gicquel. 
    L'attaque au camion-bélier qui s'est déroulée sur la 
promenade des Anglais a fait 86 morts et des centaines de 
blessés. 
    Selon Stéphane Gicquel, au moins 700 à 800 dossiers sont 
bloqués en raison de l'absence de dépôts de plainte.  
    "Il y a un seul endroit où elles peuvent déposer plainte à 
Nice, à la caserne Auvare, et les délais d'attente sont très 
importants", a-t-il expliqué à la presse.  
    Stéphane Gicquel en appelle donc aux pouvoirs publics afin 
d'assouplir les critères d'indemnisation. 
    Le processus d'indemnisation est complexe pour les personnes 
qui n'ont pas été blessées physiquement.  
    Les autorités doivent notamment déterminer si elles étaient 
ou non présentes ce soir-là sur la promenade des Anglais et si 
le traumatisme est avéré.  
    "J'ai peur que l'on soit dans le domaine de la preuve 
impossible. Au-delà du périmètre du camion, il faut par exemple 
prendre en compte les coups de feu qui ont traumatisé de 
nombreuses personnes" estime-t-il.  
    Le secrétaire général de la Fenvac assure que cette 
incertitude sur une éventuelle reconnaissance de leur préjudice 
"crée de l'angoisse et de l'incertitude". "Une blessure 
psychologique peut être invalidante" ajoute-t-il.  
    Le processus d'indemnisation a, en revanche, bien fonctionné 
pour les ayants droits des victimes directes, dit-il. "100% ont 
reçu une avance et 50% sur les 260 demandes de victimes blessées 
physiquement".  
    Plus de quatre mois après l'attentat, la solidarité et les 
hommages en faveur des victimes se poursuivent à Nice. Jeudi, la 
commune a reçu environ 300.000 euros de dons, dont 100.000 de la 
Croix Rouge monégasque remis officiellement par le prince Albert 
II.  
    Un Comité pour la mémoire des victimes de l'attentat du 14 
juillet, composé d'élus et de personnalités de la société 
civile, a également été mis en place. Cette structure planchera 
notamment sur la création d'un mémorial.  
 
 (Matthias Galante, édité par Yves Clarisse) 
 

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.