Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Nexans acquiert le colombien Centelsa
information fournie par AOF13/09/2021 à 15:40

(AOF) - Malgré une ouverture dans le vert, le titre Nexans s'est retourné lundi et affiche désormais un repli de 1,22% à 85,25 euros. Le spécialiste des câbles électrique de télécommunication a annoncé vendredi soir avoir conclu un accord d'achat d'actions avec la société mexicaine Xignux SA en vue d'acquérir la société Centelsa. Centelsa est un fabricant de câbles haut de gamme actif dans les secteurs du Bâtiment et des Utilites en Amérique latine, et basé en Colombie. La finalisation de la Transaction, soumise aux approbations réglementaires, devrait intervenir au cours du premier semestre 2022.

Membre de l'industrie depuis 1955, la société colombienne a conservé au cours de cette période sa position de fabricant reconnu dans son pays. Elle dispose d'un réseau de bureaux stratégiquement situés pour couvrir les marchés nationaux et internationaux, offrant ainsi des niveaux de service exceptionnels.

Centelsa a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de plus de 250 millions de dollars et affiche une valeur d'entreprise de 225 millions de dollars. 

De son côté, Xignux est une entreprise mexicaine spécialisée dans les secteurs de l'énergie et de l'alimentation, qui exporte ses produits dans plus de 40 pays. Xignux a été fondée il y a 65 ans et emploie plus de 28 000 personnes dans cinq pays.

"Cette opération sud-américaine emblématique de classe internationale renforce la capacité de Nexans à servir les projets d'énergies renouvelables dans la région andine et accroit les capacités du Groupe dans nos activités Bâtiment et Distribution d'énergie, a déclaré Christopher Guérin, Directeur général de Nexans. Le regroupement de nos activités soutiendra la croissance de nos solutions de qualité et le développement d'une marque haut-de-gamme unique."

Nexans prévoit de financer l'acquisition à travers un mix de trésorerie disponible et de dette et prévoit que la transaction proposée contribue positivement aux bénéfices immédiatement après l'acquisition.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Ericsson, revitalisé par la 5G

Le groupe suédois était en difficultés il y a encore quelques années. Néanmoins, il a saisi l'opportunité de la 5G pour fortement consolider ses positions. Il est le seul équipementier à avoir remporté des contrats 5G à la fois aux Etats-Unis et en Chine. Avec la Corée du Sud et le Japon, ces deux pays ont été parmi les premiers au monde à lancer la 5G. Les Etats-Unis comptent désormais 1 million d'abonnés 5G, ce chiffe ayant dépassé la barre des 100 millions en Chine.

A travers sa stratégie « Focused », Ericsson a stoppé sa diversification pour se recentrer sur les équipements, qui constituent les trois quarts de son chiffre d'affaires. Néanmoins cette stratégie n’est pas sans risques. Lorsque les opérateurs télécoms seront tous équipés en 5G, ses concurrents comme Huawei et Nokia, présents sur toute la chaîne de valeur (matériel pour réseaux fixes, mobiles,  cloud, smartphones), pourront compter sur leurs autres activités.

Valeurs associées

Euronext Paris -0.54%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 13/09/2021 à 15:40:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.