Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

News Corp : vent debout après la vente de Simon & Schuster
Cercle Finance25/11/2020 à 18:04

(CercleFinance.com) - Robert Thomson, le directeur général de News Corp, a exprimé mercredi son hostilité au projet de cession par le géant américain des médias ViacomCBS de la maison d'édition Simon & Schuster à l'allemand Bertelsmann.

'Il n'y a clairement aucune logique de marché derrière cette opération, juste une logique anti-marché', déclare Robert Thomson dans un communiqué laconique publié suite à l'annonce de la transaction.

'Bertelsmann ne se contente pas d'acheter un éditeur de livres, il s'octroie la domination du marché en tant que mastodonte du livre', poursuit le patron de News Corp, qui détient notamment la maison d'édition HarperCollins.

A en croire Robert Thomson, ce sont les grossistes, les détaillants, les auteurs et les lecteurs qui sont les grands perdants de l'opération.

'Ce géant littéraire est en effet appelé à contrôler 70% du marché américain de la littérature et de la fiction en général', s'inquiète le cadre dirigeant.

'Il y aura certainement dans le future des ouvrages juridiques consacrés à cette opération, même si je doute qu'ils seront publiés par Bertelsmann', ironise Thomson.

Pour mémoire, Bertelsmann est depuis 2017 le propriétaire de Penguin Random House, géant mondial de l'édition présent sur les cinq continents.

ViacomCBS a annoncé ce matin avoir trouvé un accord définitif en vue de la cession de son activité d'édition Simon & Schuster à Penguin Random House, filiale de Bertelsmann, pour 2,17 milliards de dollars en numéraire.

Valeurs associées

NASDAQ -0.05%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer