Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Nette hausse du chiffre d'affaires de Google au 4e trimestre

Reuters23/01/2013 à 01:07

GOOGLE LIVRE UN CHIFFRE D?AFFAIRES TRIMESTRIEL EN NETTE HAUSSE

par Alexei Oreskovic

SAN FRANCISCO (Reuters) - Le chiffre d'affaires de la division internet de Google a dépassé les prévisions de bien des analystes durant la très importante période des fêtes de fin d'année, tandis que les tarifs publicitaires ont moins diminué que lors des périodes précédentes, ce qui a eu pour effet de faire monter l'action de plus de 4% en après-Bourse.

Le premier moteur de recherches mondial a introduit de nouveaux listings de produits durant le quatrième trimestre -traditionnellement son plus fort- et a également tiré parti de sa croissance sur les marchés internationaux, ont expliqué des analystes.

Hors coûts d'acquisition de trafic, l'activité internet de Google a réalisé un chiffre d'affaires de 9,83 milliards de dollars durant le trimestre contre 8,13 milliards un an auparavant. Le consensus de six analystes interrogés par Reuters donnait 9,6 milliards.

"L'activité semble avoir été vraiment soutenue, surtout dans une perspective de rentabilité. Le métier de base a vraiment vu ses marges croître", dit Sameet Sinha, analyste de B. Riley Caris.

"Il semble que ce dynamisme soit imputable pour l'essentiel aux marchés internationaux où les chiffres d'affaires ont augmenté très sensiblement; de 23% d'un an sur l'autre contre une croissance de 15% au troisième trimestre".

Le coût moyen par clic, un indicateur de ce que les annonceurs payent à Google, a diminué de 6%, soit le cinquième trimestre consécutif de recul.

Des responsables de Google ont dit à des analystes que le groupe s'était attaché à améliorer cet indicateur tout en freinant le taux de croissance global des recherches sponsorisées durant le quatrième trimestre.

"Les prix du clic continuent de baisser mais c'est meilleur que prévu", observe Colin Gillis, analyste de BGC Partners.

"Le métier de base est un métier solide et le quatrième trimestre est toujours une occasion pour Google de briller. Toutefois, Motorola continue de perdre de l'argent et les tarifs du clic ont encore continué de baisser, de 6% seulement certes mais quatre à cinq trimestres auparavant, les tarifs augmentaient. Cela veut dire que le mobile continue de peser sur les tarifs du clic".

Google a également fait état d'un bénéfice net consolidé de 2,89 milliards de dollars, soit 8,62 dollars par action, contre 2,71 milliards (8,22 dollars) un an auparavant, période où Google n'avait pas encore acquis Motorola.

En faisant abstraction de certains éléments exceptionnels, le BPA ressort à 10,65 dollars au quatrième trimestre.

Le chiffre d'affaires consolidé, qui incorpore la filiale de téléphonie mobile Motorola Mobility, a atteint 14,42 milliards de dollars, soit une hausse de 36%. Ce chiffre d'affaires n'intègre pas en revanche le segment décodeurs de télévision que Google a récemment convenu de vendre.

Motorola Mobility a dégagé une perte d'exploitation de 353 millions de dollars durant le trimestre.

L'action a monté de 4,5% à 734,46 dollars après la clôture du Nasdaq.

Wilfrid Exbrayat pour le service français

Mes listes

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.