1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Netanyahu se dit prêt à intervenir contre l'Iran si nécessaire

Reuters18/02/2018 à 12:39
 (Actualisé avec autres citations et contexte) 
    MUNICH, 18 février (Reuters) - Le Premier ministre 
israélien, Benjamin Netanyahu, a assuré dimanche qu'il 
n'hésiterait pas à intervenir contre l'Iran, et non pas 
seulement contre ses alliés et supplétifs au Moyen-Orient, si 
cela s'avérait nécessaire. 
    "Nous interviendrons si nécessaire non pas seulement contre 
les alliés de l'Iran mais contre l'Iran lui-même", a dit le 
Premier ministre en réaffirmant que Téhéran représentait la plus 
grande menace au monde. 
    Brandissant un fragment de ce qu'il dit être un drone 
iranien abattu ce mois-ci après une incursion dans l'espace 
aérien israélien, Netanyahu a déclaré à la conférence de Munich 
sur la sécurité qu'"Israël ne permettra pas au régime (iranien) 
de couler un noeud de terreur autour de notre cou". 
    La tension est vivement montée dans la région le 10 février, 
les batteries antiaériennes syriennes abattant un avion F-16 
israélien qui rentrait d'un raid contre des positions d'éléments 
pro-iraniens en Syrie. L'appareil s'est écrasé dans le nord 
d'Israël et les deux pilotes, blessés, se sont éjectés. 
    Un peu plus tôt, Tsahal avait affirmé avoir abattu un drone 
iranien au-dessus de son territoire, information démentie par 
Téhéran. 
    Il s'agit de la plus grave confrontation entre les forces 
israéliennes et les forces soutenues par l'Iran de part et 
d'autre de la frontière israélo-syrienne. 
    "Ce qui est malheureux, c'est qu'au moment où le groupe Etat 
islamique recule et que l'Iran progresse, ce pays-là tente 
d'étendre son empire dans tout le Moyen-Orient, dans le sud au 
Yémen, ou bien en créant une tête de pont à travers l'Irak, la 
Syrie, le Liban et Gaza", a dit Netanyahu. 
    "C'est une évolution très dangereuse pour notre région", a 
dit le chef du gouvernement israélien, dans sa première 
intervention devant la conférence de Munich. 
    Netanyahu a remis en avant son idée, partagée par le 
président américain Donald Trump, que les puissances mondiales 
devaient soit dénoncer l'accord de 2015 sur le nucléaire 
iranien, soit l'amender. 
    "Le moment est venu maintenant de les arrêter", a-t-il dit 
sans exposer quelque projet d'intervention militaire que ce 
soit. "Ils (les Iraniens) sont agressifs, ils mettent au point 
des missiles balistiques(...), ils ont un boulevard vers 
l'enrichissement (d'uranium)", a-t-il dit à propos du 
combustible nécessaire pour fabriquer des armes atomiques. 
    Le ministre libanais de la Défense Yacoub Riad Sarraf, qui 
est intervenu après Netanyahu, a souligné les risques de la 
ligne dure suivie par Israël, déclarant: "Attention, nous nous 
défendrons(...). Nous aussi, nous avons des amis". 
 
 (Robin Emmott et Thomas Escritt, Eric Faye pour le service 
français) 
 

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • DanVhv
    18 février16:55

    MDR... déjà qu'ils ont perdu des plumes en tentant de mauvaises alliances avec les mercenaires et djihadistes en Syrie... qu'ils ont perdu une F16... que la Hamas vient de les surprendre avec une explosion à la frontière... que le Golan va sans aucun doute revenir à la Syrie bientôt... ces joutes verbales où il est question de montrer ses muscles ne disent rien d'autre qu'une panique qui prend de l'ampleur face au désastre annoncé!

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

193.53 +1.11%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.