Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

NEOEN plus forte baisse du SBF 120 à la clôture du lundi 12 avril 2021
AOF12/04/2021 à 17:57

(AOF) - NEOEN (-5,16% à 40,88 euros)

Le spécialiste de l'électricité verte est reparti à la baisse ce lundi. Mercredi dernier, il avait annoncé le succès de sa levée de capitaux à hauteur de 600 millions d'euros. Depuis le premier janvier, le titre a perdu plus de 30%, les investisseurs prenant une partie de leurs bénéfices après la forte augmentation de sa valorisation en 2020.

AOF - EN SAVOIR PLUS

Points-clés 

-  Premier producteur indépendant français d'énergies exclusivement renouvelables -solaire et éolien- fondé en 2008 ;

- Chiffre d'affaires de 253 M€, réalisé dans 14 pays ;

- Visibilité de l'activité, 85 % de l'activité - Modèle d'affaires intégré « develop-to-own » :

                  -présence sur les 4 phases de vie des actifs : développement, financement, maîtrise                     d'ouvrage et opération,

                  - taux de 85 % de détention des centrales ;

- Capital détenu à 50 % par Impala, devant le FSP (7,5 %) et la BPI (5,9 %) et le management (2,9 %), Xavier Barbaro étant président-directeur général du conseil d'administration de 7 membres ;

- Bilan solide avec une dette long terme dans la catégorie d'investissement « élevée » (A pour la dette long terme.

=/Enjeux/

- Feuille de route 2022 de déploiement en Europe et d' « unité dans la diversité », assortie d'une politique  rigoureuse de baisse des coûts, de l'ordre de 24 M€ et de contrôle des Capex, maintenus entre 3 et 5 % des revenus ;

- Stratégie d'innovation au coeur de la feuille de route 2022 :

                   - programme « Client centricity »,         

                  - lancements : tokenisation, modèles de trading fondés sur la data, déploiement du cloud et intelligence artificielle ;

- Stratégie environnementale « Let's Grow Together 2022 » sur 2 piliers, en interne la réduction de l'empreinte carbone et, pour les clients, un élargissement de l'offre :

                  - indice ESG, notamment l'« Euronext ESG 80 » lancé à l'été 2020 et assorti de futures

                  - catalogue de 231 Green bonds et focus sur les Blue Bonds (liées aux océans et mers),

                  - accompagnement des émetteurs dans leur transition ESG ;

- Forte position dans le stockage de batteries lithium-ion, développé en partenariat avec Tesla dans l'unité australienne de Hornsdale ;

- Réalisation du portefeuille de projets dans l'éolien en Australie, France, Finlande et Irlande ;

=/Défis/=

- Poids et volatilité de la régulation européenne qui freine les acteurs de marché traditionnel concurrencés, notamment sur les options, par les plateformes techniques dites « OTC », opérant hors des règles de marché, et par les financements directs des entreprises ;

- Entrée en négociations exclusives avec le LSE britannique pour le rachat de la Bourse de Milan avec éventuelle entrée au capital de CDP Equity et Intesa Sanpaolo ;

-Impact de la pandémie : hausse de 33 % des revenus au 1er semestre, tirés par le retour des investisseurs privés ;

- Vers un rebond des coûts d'exploitation sur la fin 2020 ;

- Objectif  de 5 GW en construction en 2021 et d'un résultat d'exploitation de 400 M€ en 2022

Valeurs associées

Euronext Paris -0.29%

Cette analyse a été élaborée par AOF et diffusée par BOURSORAMA le 12/04/2021 à 17:57:00.

Agissant exclusivement en qualité de canal de diffusion, BOURSORAMA n'a participé en aucune manière à son élaboration ni exercé aucun pouvoir discrétionnaire quant à sa sélection. Les informations contenues dans cette analyse ont été retranscrites « en l'état », sans déclaration ni garantie d'aucune sorte. Les opinions ou estimations qui y sont exprimées sont celles de ses auteurs et ne sauraient refléter le point de vue de BOURSORAMA. Sous réserves des lois applicables, ni l'information contenue, ni les analyses qui y sont exprimées ne sauraient engager la responsabilité BOURSORAMA. Le contenu de l'analyse mis à disposition par BOURSORAMA est fourni uniquement à titre d'information et n'a pas de valeur contractuelle. Il constitue ainsi une simple aide à la décision dont l'utilisateur conserve l'absolue maîtrise.

BOURSORAMA est un établissement de crédit de droit français agréé par l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (« ACPR ») et par l'Autorité des Marchés Financiers (« AMF ») en qualité de Prestataire de services d'investissement et sous la surveillance prudentielle de la Banque Centrale Européenne (« BCE »).

Conformément à la réglementation en vigueur, BOURSORAMA établit et maintient opérationnelle une politique de gestion des conflits d'intérêts et met en place des mesures administratives et organisationnelles afin de prévenir, identifier et gérer les situations de conflits d'intérêts eu égard aux recommandations d'investissement diffusées. Ces règles contiennent notamment des dispositions relatives aux opérations financières personnelles afin de s'assurer que les collaborateurs de BOURSORAMA ne sont pas dans une situation de conflits d'intérêts lorsque Boursorama diffuse des recommandations d'investissement.

Le lecteur est informé que BOURSORAMA n'a aucun conflit d'intérêt pouvant affecter l'objectivité des analyses diffusées. A ce titre, le lecteur est informé qu'il n'existe pas de lien direct entre les analyses diffusées et les rémunérations variables des collaborateurs de BOURSORAMA. De même, il n'existe pas de liens financiers ou capitalistiques entre BOURSORAMA et les émetteurs concernés, en dehors des engagements contractuels pouvant régir la fourniture du service de diffusion.

Il est rappelé que les entités du groupe Société Générale, auquel appartient BOURSORAMA, peuvent procéder à des transactions sur les instruments financiers mentionnés dans cette analyse, détenir des participations dans les sociétés émettrices de ces instruments financiers, agir en tant que teneur de marché, conseiller, courtier, ou banquier de ces instruments, ou être représentées au conseil d'administration de ces sociétés. Ces circonstances ne peuvent en aucune manière affecter l'objectivité des analyses diffusées par BOURSORAMA.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer