1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

NDDL: Le montant de 350 millions d'euros pour Vinci contestable, dit Castaner
Reuters17/01/2018 à 16:43

NDDL: LE MONTANT DE 350 MILLIONS D'EUROS POUR VINCI CONTESTABLE, DIT CASTANER

PARIS (Reuters) - Christophe Castaner, ministre des Relations avec le parlement, a contesté mercredi le montant de 350 millions d'euros évoqué pour l'indemnisation de Vinci en raison de l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

"(...) les 350 millions (...) n'ont aucune base légale", a dit sur BFMTV le ministre, également délégué général de La République en marche.

"Il y aura une discussion avec Vinci qui a un contrat et nous trouverons une solution avec Vinci dans le respect du droit."

Le Premier ministre Edouard Philippe a refermé mercredi un dossier de plus de 50 ans en annonçant l'abandon du projet controversé et l'évacuation des occupants illégaux de la zone d'ici "au printemps".

Après l'officialisation de cette décision, le groupe Vinci a déclaré qu'il se tenait "à la disposition de l'Etat".

Vinci avait signé fin 2010 un contrat de 55 ans couvrant l'exploitation des aéroports existants Nantes-Atlantique et Saint-Nazaire-Montoir, la construction du nouvel aéroport Notre-Dame-des-Landes et le transfert vers celui-ci de la plateforme Nantes-Atlantique.

L'un des trois médiateurs nommés par le gouvernement dans ce dossier estimait fin décembre dans le journal Le Monde qu'en cas d'abandon, le concessionnaire pourrait être indemnisé jusqu'à hauteur de 350 millions d'euros.

En Bourse, l'action Vinci cède 0,1% en milieu d'après-midi, moins que l'indice CAC 40 (-0,38%).

(Elizabeth Pineau et Gilles Guillaume, édité par)

Valeurs associées

Euronext Paris 0.00%

15 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • serval02
    18 janvier14:36

    Le contribuable va passer a la caisse n'en déplaise au gouvernement...Comme pour les portiques et leurs abandons qui ne devaient rien coûter d'après la golène...Bilan à 700 millions a payer...MDR

    Signaler un abus

  • brun2083
    18 janvier09:15

    Un contrat est un contrat, l'état n'avait qu'à respecter ses engagements. Vinci a fait des frais d'études, à monopoliser une partie de son capital en vue des travaux...capital qui aurait pu être mis dans un autre projet. C'est normal qu'il y ait indemnité.

    Signaler un abus

  • fquiroga
    17 janvier18:23

    on paie aussi des impots pour des aeroports qui ne se font pas......

    Signaler un abus

  • jean.coq
    17 janvier18:07

    Personne ne sait rien mais il y a des experts qui trouvent le moyen d'annoncer des chiffres qui bien entendus ne peuvent qu'ètre contestables.

    Signaler un abus

  • vazi
    17 janvier17:53

    seul le tribunal tranchera, par contre cette reculade du gouvernement n'est pas productive. Un référendum avait eu lieu qui donnait l'accord, dorénavant tout futur projet sera contesté par des minorités qui l'emporteront . Bravo au gouvernement de la peur

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer