Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

NATIXIS : le régulateur financier britannique enquête sur H2O AM
AOF30/06/2020 à 17:50

(AOF) - De nouvelles inquiétudes se sont fait jour à propos de l'affilié de Natixis, H2O AM. Selon le Financial Times, le gendarme britannique du secteur financier, la FCA, enquête sur la revente d'actions et d'obligations illiquides au financier allemand controversé, Lars Windhorst. Les relations entre ce dernier et le gestionnaire d'actifs étaient déjà au centre des interrogations des investisseurs sur les pratiques de H2O AM, en juin 2019.

Les investisseurs s'inquiétaient de la proportion d'actifs illiquides dans certains fonds, titres émis par des sociétés contrôlées par Lars Windhorst. L'enquête de FT Alphaville avait entraîné une chute de l'action de la banque française.

H2O AM a conclu un accord avec Lars Windhorst pour lui revendre ces actifs difficiles fin avril, après que ses fonds phares en obligations et en devises aient perdu plus de la moitié de leur valeur en mars lorsque l'épidémie de coronavirus a frappé les marchés financiers.

En réponse à une lettre de l'ancien ministre de la City, Paul Myners, le régulateur britannique, a confirmé être en " discussion active " avec H2O AM à propos de la revente de ces actifs. Lord Myners a précédemment déclaré au Financial Times qu'il s'inquiétait de savoir si les transactions offraient une juste valeur aux investisseurs et s'interrogeait sur la possibilité que H2O se soit engagée dans des opérations croisées - des transactions qui déplacent les investissements d'un portefeuille client à un autre.

Contacté par AOF, Natixis n'a pas souhaité faire de commentaires et les relations presse d'H2O AM n'étaient pas disponibles.

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer