Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Nasdaq au plus haut, regain d’intérêt pour les techs
information fournie par TrackInsight06/09/2021 à 11:09

Semaine du 30 Août au 5 Septembre 2021

Semaine du 30 Août au 5 Septembre 2021

Les propos apaisants de J. Powell la semaine dernière ont propulsé les valeurs techs vers de nouveaux sommets, comme tout indique que les taux d’intérêts resteront bas encore pas mal de temps. A titre d’illustration l’action Apple a bondi de +3.84%, clôturant vendredi à un plus haut historique de $154.30. Les principaux indices actions américains ont terminé dans le vert. Le Nasdaq à forte composante tech (+1.55% en variation hebdomadaire) a surperformé le S&P 500 (+0.58%) pour la deuxième semaine consécutive. Pourtant, le rapport tant attendu sur l’emploi américain s’est révélé très décevant, avec seulement 235’000 postes créés. Un chiffre très en dessous du consensus des économistes. L’impact du variant delta sur l’économie américaine a peut-être été sous-estimé.

En Europe, le MSCI EMU a peu progressé (+0.17%), la croissance de l’activité manufacturière en Europe ayant ralenti au mois d’août. En Asie, le Shanghai Composite et le Nikkei se sont de nouveau emballés de +5.38% et +1.69% respectivement, faisant plus que compenser les lourdes pertes subies à la mi-août. L’activité industrielle chinoise a néanmoins ralenti en août et celle des services s’est même contractée, en raison des restrictions sanitaires.

Tout comme en Chine et au Japon, la hausse des actions émergentes n’a pas faibli (MSCI EM en hausse de +3.40% après un rebond de +4.25% la semaine dernière), soutenue par la baisse du dollar.

Les taux américains sont restés proches de leurs plus bas niveaux. Le rendement du T-Note à 10 ans a légèrement fluctué autour de +1.30% tout au long de la semaine, pour finalement terminer à +1.327% (soit 2 points de base de plus en variation hebdomadaire). Le rendement du Bund allemand de même échéance a pris 6 points de base à -0.36% en clôture vendredi.

Nouvelle rotation sectorielle en faveur des valeurs défensives

Contrairement à la semaine passée, les secteurs défensifs sont revenus en odeur de sainteté. L’immobilier a décroché la première place en gagnant +3.99%, suivi par la santé (+1.70%) malgré l’écroulement de l’action Forte Biosciences (-82%), après que la société a précisé que son essai clinique de phase 2 du FB-401 pour le traitement de l’eczéma atopique n’avait pas été concluant. Les biens de consommation de base (+1.53%) et les services d’utilité publique (+1.39%) se sont également bien comportés. A l’opposé, la perspective de taux durablement bas a pesé sur les banques, avec l’indice S&P des valeurs financières en baisse hebdomadaire de -2.45%. L’énergie a été le deuxième pire contributeur à la performance de l’indice large (-1.44%), les acteurs de marché s’inquiétant des impacts à long terme de l’ouragan Ida sur la production de pétrole off-shore.

Dette émergente recherchée avec le repli du dollar

L’indice dollar s’est de nouveau effrité dans le sillage du discours de Powell (-0.61% sur la semaine). Un billet vert affaibli pousse l’or à la hausse (cours spot en progression de +0.56% à $1’827.73 l’once), tout comme la dette émergente (+1.16% en devises locales). A l’instar de la semaine dernière, les obligations d’entreprise de notation “investissement” ont affiché des résultats contrastés des deux côtés de l’Atlantique (-0.19% en Europe, +0.19% aux Etats-Unis). Les titres à haut rendement ont bénéficié d’une appétence au risque toujours marquée (+0.16% en Europe et +0.46% aux Etats-Unis).

Trouvez et comparez plus de 7000 ETF avec nos outils gratuits :

0 commentaire

Mes listes

Cette liste ne contient aucune valeur.